Le Liberia va mettre en œuvre un programme de réformes sous l'égide du FMI pour faire face à ses défis économiques

Le Liberia va mettre en œuvre un programme de réformes sous l'égide du FMI pour faire face à ses défis économiques
Le Liberia a conclu un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) pour la mise en œuvre
d’un programme de réformes visant à faire face aux défis économiques que traverse le pays. L’annonce a été faite par l’institution de Bretton Woods, lors d’un communiqué publié mardi.
Le nouveau programme économique et financier vise à accompagner et renforcer les initiatives mises en place par les autorités libériennes pour lutter contre la pauvreté et réduire l’inflation. Celles-ci visent à faciliter un retour à la stabilité macroéconomique et à promouvoir une croissance élevée, durable et inclusive.
Cette annonce intervient quelques jours après la démission de Nathaniel R. Patray de son poste de gouverneur de la Banque centrale du Liberia. Cette démission était intervenue dans un contexte tendu, marqué par des contestations liées à la décision du gouvernement d’injecter plus de 25 millions $ dans l’économie afin de soutenir la monnaie nationale.
« L'accord au niveau des services [du FMI] est subordonné à l'accomplissement d'actions préalables importantes dans les domaines fiscal et monétaire qui devront être entreprises par les autorités libériennes. En supposant que ces conditions soient remplies en temps voulu, le conseil d'administration du FMI pourrait envisager d'approuver la demande officielle d'aide financière du Liberia au titre de la facilité élargie de crédit, dès la première moitié du mois de décembre 2019 », a annoncé le fonds dans son communiqué.
Si pour l’instant aucun montant n’a été dévoilé, l’institution indique que le nouveau programme pourrait être soutenu par une aide financière.
Moutiou Adjibi Nourou
Par Agence Ecofin