Bénin: le parlement adopte la modification de la constitution pour la première fois en 29 ans

Bénin: le parlement adopte la modification de la constitution pour la première fois en 29 ans
Au Bénin, l’histoire politique vient de prendre un nouveau tournant, ce 1er novembre 2019. Dans la nuit du
jeudi au vendredi, et pour la première fois en 29 ans, le parlement a adopté, à l’unanimité, le projet de modification de la constitution du pays.
D’après des sources proches du parlement, la modification a été adoptée à 83 voix pour, zéro contre et zéro abstention.
A l’issue des débats, les modifications adoptées concernent plusieurs points, dont la limitation à trois du nombre de mandats des députés, ainsi que des dispositions transitoires pour l’organisation des premières élections générales (présidentielle, législatives et communales) pour l’année 2026.
La modification de la durée du mandat présidentiel, qui avait pourtant été une promesse de campagne du président Patrice Talon, n’a pas été adoptée.
Ce vendredi, les Béninois se réveilleront donc avec une nouvelle loi fondamentale, dans un contexte politique marqué par des violences post-électorales, après les élections législatives d’avril dernier, dans le pays. Celles-ci avaient abouti à l’élection d’un parlement issu de partis proches du pouvoir, déclenchant l’ire des principaux partis d’opposition, dont les dossiers de candidature n’avaient pas été validés par la commission électorale pour le scrutin.
Cette nouvelle modification intervient après deux rejets, en 2017 et en 2018, du projet gouvernemental de modification de la constitution par l’ancienne législature de l’Assemblée nationale du pays.
Pour rappel, la constitution de la République du Bénin a été adoptée en 1990 après 18 années de dictature sous le régime de l’ancien président Mathieu Kérékou. A l’issue d’une Conférence nationale des forces vives, le pays avait pris un nouveau tournant démocratique, devenant depuis lors l’une des références en la matière, en Afrique.
Moutiou Adjibi Nourou
Par Agence Ecofin