CAMEROUN: UN DÉPUTÉ DU SDF SE REBELLE ET REJOINT MAURICE KAMTO

Lors de la conférence du SDF tenue jeudi soir à Yaoundé Joshua Osih déclare  : “Je conseille au
Président de la République de tout faire pour que la paix revienne dans le Noso avant le 9 février. Sinon, le SDF prendra ses responsabilités”.  On se dit alors que le parti de Ni John Fru Ndi menace de boycotter les élections législatives et municipales du 9 février 2020.
Quelques temps après, à  20 heures , sur la chaîne Canal 2,  Joshua Osih remet de l’eau dans son vin: ” Le SDF ira aux élections. Mais, si rien n’est fait, il n’y aura pas élection dans certaines circonscriptions du Nord-ouest et du Sud-ouest !” Un tango à reculons que même les plus fidèles militants et même certains cadres du parti ont de la peine à comprendre
Et comble de confusion, après cette annonce, l’honorable Jean Michel Nitcheu du SDF se démarque et rejoint la position du président du  MRC en écrivant sur sa page Facebook  : “BOYCOTT ACTIF ET IMMÉDIAT !ZÉRO ÉLECTION SANS RETOUR DE LA PAIX DANS LES RÉGIONS ANGLOPHONES “.
C’est un vrai désaveu du député au directoire de son parti et une gifle recto- verso sur les joues de Joshua Osih qui avait appelé à ne pas suivre les pas de Maurice Kamto dans sa voie de boycott des élections législatives et municipales. ” Je suis aveuglément surpris d’entendre aujourd’hui que Maurice Kamto est soucieux de la cause anglophone. Pourtant en 2018, lors des élections présidentielles, Akere Muna, Franklin Ndifor, et moi-même, avons exigé qu’il n’y ait pas d’élections avant la fin de la crise, ils nous ont dit que l’élection présidentielle est la solution à la crise », rapellait le premier vice-président du SDF.
« Aujourd’hui on a tourné le dos et nous sommes tombés aux élections locales et Mr Kamto demande à l’opposition de ne pas participer», avait-t-il  poursuivi.
” Je dis chers compatriotes, allons au vote en 2020 car c’est la solution à la crise anglophone et à la reconstruction de notre pays “, plaidait Joshua Osih à  quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures
Le MRC a décidé de ne pas prendre part aux élections législatives et municipales du 9 février 2020. J’appelle les électeurs à rester chez eux et à ne pas aller voter », avait déclaré Maurice Kamto , au cours d’une conférence de presse tenue lundi passé au siège de son parti à Yaoundé. Il avait en outre appelé ” tous les partis politiques de l’opposition, l’ensemble de la société civile, les organisations et autres forces religieuses” à boycotter ce double scrutin. Son appel fait déjà effet dans les rangs du SDF.