HUMILIATION DE CALIXTE BEYALA À L'ASSEMBLÉE NATIONALE FRANÇAISE

 
Le 04 décembre 2019, les amis Facebook de Madame CALIXTE Beyala disent qu'elle s'est rendue au
parlement français pour est-il dit plaider la cause du gouvernement Cameroun contre les secessionistes ambazoniens. Malheureusement, et malgré une tentative de manipulation des émotions de quelques parlementaires rencontrés en back office, avec le cas de la regrettée Ayafor Florence donc aucun groupe séparatiste n'a revendiqué jusque là l'horrible assassinat, ni les parlementaires, ni la presse française n'ont fait écho de cette présence de Madame Beyala.
La montagne a accouché d'une souris malade. Comment en aurait-il été autrement au vu de l'image peu reluisante de cette femme accusée par des multiples associations de journalistes du monde, y compris françaises de responsable de la détention politique du Web activiste Paul CHOUTA, incarcéré à kondengui depuis près de 07 mois sans jugement alors que le maximum de peine encourue est de 06 mois en matière de diffamation.
Espérons que la présidence de la République ne lui a pas donné de l'argent sous prétexte qu'elle a des entrées en France,un pays où sa côte de popularité est à moins 10 au vu de multiples accusations de plagiat dans sa carrière d'écrivaine.

ELONG NDAME
Pour le Tgv de l'info