Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, est mort

Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne
Le général Ahmed Gaïd Salah, qui avait supervisé la période de transition après la démission du
Président Abdelaziz Bouteflika en avril, est décédé ce 23 décembre à l'âge de 79 ans. Selon un communiqué de la présidence relayé par la presse, le chef d'état-major de l'Armée algérienne est mort d’un arrêt cardiaque.
Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, est mort ce 23 décembre, à l'âge de 79 ans, a annoncé la chaîne télévisée Ennahar, sans apporter plus de précisions. La disparition du patron de l’armée intervient quatre jours après l’investiture de Abdelmadjid Tebboune, comme nouveau Président de la République.
Selon un communiqué de la présidence relayé par la presse, M.Gaïd Salah est mort des suites d'une crise cardiaque à 6 heures du matin à son domicile avant d’être transporté à l’hôpital militaire de Ain Naadja.
Après la démission du Président Abdelaziz Bouteflika en avril, le général avait supervisé la période de transition qui a conduit à l'élection d'Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la République il y a dix jours.
Le général major Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée de terre, est nommé au poste de chef d’état-major de l’Armée algérienne par intérim par le Président de la République.
Le Président Abdelmadjid Tebboune, qui a pris cette décision, a également décrété trois jours de deuil national, selon la télévision d’État.
Par sputnik