Les talibans n’ont « pas de projet de cessez-le-feu » en Afghanistan

A Kaboul, le 29 décembre.
Les discussions entre les insurgés et les Etats-Unis sur un retrait des forces américaines sont
actuellement suspendues, depuis un attentat début décembre.
Les talibans n’envisagent pas de cessez-le-feu en Afghanistan, dans leurs négociations avec les Etats-Unis, mais une simple réduction de la violence, ont-ils précisé lundi 30 décembre dans un communiqué.
« Le fait est que l’Emirat islamique d’Afghanistan (EIA) n’a pas de projet de cessez-le-feu. »
Les discussions entre les deux parties sur un retrait des forces américaines sont actuellement suspendues, depuis un attentat des talibans contre une base militaire au début de décembre.
« Les Américains ont demandé une réduction de la violence qui est à l’étude par l’EIA », poursuit le communiqué, qui explique que « des médias ont diffusé des informations fausses ».

« Réduction de la violence »

Les Etats-Unis et les talibans discutent depuis plus d’un an d’un accord sur le retrait des forces américaines d’Afghanistan en échange de garanties sécuritaires de la part des insurgés.
Ces discussions, incluant un engagement sur une « réduction de la violence », étaient sur le point d’aboutir en septembre quand elles ont été suspendues par le président Donald Trump après un attentat des insurgés ayant tué deux soldats américains.
Elles ont repris avant d’être de nouveau stoppées après une attaque contre la base militaire de Bagram, tenue par les forces des Etats-Unis. Les talibans ont ensuite revendiqué une autre attaque, lundi 23 décembre, en affirmant qu’elle avait tué un militaire américain.

Par Le Monde avec AFP