CRISE ANGLOPHONE AU CAMEROUN:LES DÉPUTES, MAIRES ET CONSEILLERS MUNICIPAUX FRAÎCHEMENT ELUS DANS LES RÉGIONS ANGLOPHONES DÉCLARÉS PERSONA NON GRATA PAR LES INDÉPENDANTISTES

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte qui dit ’SEC. CHRIS ANU SPECIAL STATE OF THE REVOLUTION’ 
Au cours d’une émission diffusée ce lundi 10 février 2020 entre 18H et 19H GMT sur ABC Amba
TV, la chaîne de télévision des indépendantistes anglophones, le porte-parole du gouvernement intérimaire Chris Anu a demandé à tous les députés, maires et conseillers municipaux qui seront déclarés vainqueurs des élections législatives et municipales dans les régions anglophones du Cameroun, de se tenir à bonne distance du territoire du Southern Cameroons-Ambazonia (nord-ouest et sud-ouest anglophone).
Le journaliste d’investigation basé à Houston aux USA a déclaré : « j’aimerais dire à nos frères nouveaux députés, maires et conseillers municipaux qui seront déclarés vainqueurs qu’ils doivent désormais, eux et leurs familles, commencer à chercher là où ils iront vivre car ils ne représentent pas le peuple "ambazonien" qui a dit non à ces élections coloniales. Peut-être iront-ils rester à Yaoundé à Douala mais l’"Ambazonie" n’est plus un lieu où ils doivent rester », a averti Chris Anu au cours de l’émission.
Rappelons que bien avant les élections législative et municipale, plusieurs candidats dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest anglophone avaient rédigé des lettres de désistement pour certains et démenti avoir candidaté pour d’autres. Pendant l’émission, Chris Anu a demandé aux Ambazonians Restorations Forces (groupes armés indépendantistes anglophones) de prendre en chasse tous ces nouveaux élus anglophones qui vont mettre les pieds au Southern Cameroons pour exercer leurs fonctions.
Par Michel Biem Tong, journaliste web en exil