Election législative et municipale : Selon les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, le taux d’abstention varie entre 70% et 80, 57 %

L’image contient peut-être : Jean Robert Wafo 
Selon les évêques du Cameroun,

le double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020, a été entaché de quelques insuffisances et d’une tendance presque générale à l’abstention.
Le président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, Mgr Kome, a donné une conférence de presse hier.
Dans le détail, il a cité en dévoilant les noms, le cas d’un bureau de vote à Sangmélima, Région du Sud où, il y a eu 85 votants sur 310 inscrits ; un bureau de vote dans une localité non loin de Dschang, Région de l’Ouest, où l’on a enregistré 50 votants sur 200 inscrits ; à Batouri, Région de l’Est, où les observateurs chrétiens ont noté 80, 57 % de taux d’abstention ; à Bertoua, toujours à l’Est où il a été enregistré 70% de taux d’abstention. « Cette tendance à l’abstention, était donc presque générale » a déclaré le prélat.
Voilà qui vient contredire la version du ministre de l’administration territoire, Paul Atanga Nji qui avait annoncé peu de temps après la fermeture des bureaux de vote, une participation massive des électeurs sur l’ensemble du territoire national.