Cameroun: ces alliances officieuses que révèle la composition du bureau de l'assemblée nationale!

 
Les alliances politiques camerounaises s'affinent au gré des positions de rente au sein des institutions.
Ainsi, une analyse rapide de la composition du bureau de l'assemblée nationale, encore appellée la chambre basse du parlement montre, avec la présence de 6 partis en son sein alors qu'un seul, le RDPC dispose d'un groupe parlementaire, que les positions obtenues par l'UNDP (un vice président), le SDF (un questeur), le PCRN (un secrétaire) et l'UDC (un secrétaire) traduisent un alliance large formée autour du parti au pouvoir. Le principe de la représentation des différentes sensibilités politiques au sein du parlement ne peut à mon sens suffire à lui seul pour expliquer voir justifier ces postes. Et pour cause: deux partis représentés dans la nouvelle législature n'ont pas obtenu de poste au sein dudit bureau qui en comprend pourtant 23.