Coronavirus: des milliers d'écoliers rwandais rentrent à la maison par précaution

Le Rwanda, qui a confirmé huit cas de Covid-19, a pris des mesures strictes pour lutter contre la
pandémie. Parmi elles, la fermeture des écoles et des universités du pays pour une durée initiale de deux semaines.  Depuis dimanche, des milliers de jeunes Rwandais sont donc rentrés de leur internat dans des bus affrétés pour l’occasion par les autorités.
De notre correspondante à Kigali,
Stade de Nyamirambo, à Kigali. Une fois les mains propres, les élèves sont placés en fonction de leur destination. Scovia, 13 ans, a l’air déçu : « J’aurais aimé rester à l’école pour étudier. Parce qu’on s’apprêtait à passer les examens et que je m’y étais préparée. »
Les examens qui devaient commencer cette semaine ont en effet été reportés. Pour Boris, qui arrive tout juste de Butare, c’est une occasion de réviser un peu plus, tout en se protégeant contre le virus : « On nous a donné des consignes, comme par exemple éviter de se regrouper, rester à la maison, étudier et surtout éviter tous les déplacements qui ne sont pas nécessaires. » 
Le jeune homme s’apprête à monter dans un second bus qui le conduira jusqu’au quartier de ses parents  gratuitement. Les frais de transports sont en effet exceptionnellement pris en charge par le ministère de l’Éducation. Irenee Ndayambaje, secrétaire générale du Rwanda Education Board, supervise l’opération : « Nous avons demandé aux​​​​​​​ chefs d'établissement d'av​​​​​​​oir une fiche q​​​​​​​ui montre l'identification de chaque élève et la destination finale. Alors on cherche le bus pour les reconnecter immédiatement av​​​​​​​ec les familles. »
Le ministère de l’Éducation n’est pas le seul à se mobiliser contre le virus. La Cour suprême a suspendu des audiences, tandis que le ministère du Commerce a fixé un montant maximum pour les denrées de base afin de limiter un début de flambée des prix sur les marchés.
Laure Broulard 
Par RFI