Coronavirus: la Californie exhorte ses habitants à prendre la situation au sérieux

Après la mort d'un adolescent, la Californie rappelle à l'ordre ceux qui prendraient les consignes de
sécurité face au Covid-19 trop à la légère.
Depuis samedi, les 40 millions d’habitants de la Californie ont ordre de se confiner pour tenter d’enrayer l’épidémie de Covid-19. Ils doivent cesser toutes les activités « non essentielles » et éviter les déplacements. Mais ici comme ailleurs, les consignes ont du mal à passer et les images de plages bondées le week-end dernier ont obligé les autorités à durcir le ton.
Après avoir annoncé la fermeture de tous les stationnements le long des parcs et des plages, mardi, la Californie a une nouvelle fois sonné l’alerte. Avec cette fois, l’annonce de la mort d’un adolescent à Lancaster, à une quarantaine de kilomètres au nord de Los Angeles. « Les jeunes, cela peut vous toucher aussi. Sachez que votre comportement peut sauver une vie et peut coûter une vie. Et que cette vie peut être la vôtre », a averti mardi le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, lors d'une conférence de presse.
« Le Covid-19 ne fait aucune différence d'âge, de race ou de richesse »
On ne connaît ni l’âge exact ni le sexe de la victime, le communiqué des autorités sanitaires évoque seulement « un jeune âgé de moins de 18 ans » et le maire a parlé d’un « jeune en bonne santé ». Dans un autre communiqué, les autorités sanitaires ont souligné que les causes du décès devaient encore être validées par des experts fédéraux. « ​​​​​​​Bien que des tests préliminaires aient indiqué un résultat positif au Covid-19, le cas est complexe et il pourrait y avoir une autre explication à ce décès », relève le comté de Los Angeles. Il s’agirait en tout cas du premier cas connu de décès touchant un mineur sur le sol américain.

Pour le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, ce décès doit être une prise de conscience et inciter tout le monde à respecter les règles de « distanciation sociale » qu'il a ordonnées dans tout l'Etat, alors que la moitié des cas recensés en Californie sont âgés de 18 à 49 ans, a-t-il rappelé.
Très peu de cas sévères ou mortels de Covid-19 ont été recensés depuis le début de l’épidémie. « Le Covid-19 ne fait aucune différence d'âge, de race ou de richesse, et ce que nous voyons en ce moment dans des endroits comme New York nous montre ce à quoi nous devons nous préparer », a déclaré la directrice de la santé publique du comté, Barbara Ferrer. Et d’insister : « Nous ne pouvons aplatir la courbe (des contaminations, ndlr) que si tout le monde prend au sérieux les consignes de distanciation sociale et respecte les ordres d'isolement et de quarantaine ».
662 cas ont été confirmés pour la Californie, avec 256 nouveaux cas recencés ces dernières 48 heures. Tandis que le bilan s’élève déjà à 780 morts et 54 000 cas pour tous les États-Unis.
Par RFI avec AFP