Chine: 108 nouveaux cas en 24 heures, le pays craint une seconde vague

Pékin, en Chine, le 20 février 2020. 
La Chine enregistre son plus mauvais bilan en nombre de contaminations du Covid-19 depuis
plus d'un mois. Le pays redoute l'arrivée d'une seconde vague.
La peur d'une seconde vague. Voilà ce qui attend la Chine dans les prochains jours. Le pays affiche ce lundi son plus mauvais bilan, en nombre de contaminations, depuis plus d'un mois. En effet, 108 cas nouveaux ont été recensés au coronavirus, selon la Commission nationale de la santé, citée par CNN
C'est le bilan le plus élevé depuis le début du mois de mars. Déjà ce dimanche, les autorités du pays annonçaient déjà une hausse des cas, mettant notamment en lumière 97 nouveaux "cas importés" de contamination au coronavirus. C'est-à-dire dus à des personnes arrivant de l'étranger. 

Des cas "importés"

Après avoir globalement endigué l'épidémie, le pays pourrait devoir gérer une seconde vague. Et notamment avec la question des "importations" de virus, via des voyageurs internationaux. Pour se protéger, la Chine a fermé ses frontières fin mars à la quasi-totalité des étrangers. Les nouveaux cas importés sont donc principalement le fait de Chinois rentrant chez eux. 
Les autorités sanitaires de Shanghai ont par exemple fait état dimanche de l'arrivée par un même vol en provenance de Russie de 51 personnes contaminées, toutes chinoises. Elles font partie des 97 nouveaux cas importés recensés au niveau national.
Sur les cas de contaminations locales, les autorités sanitaires évoquent dix transmissions, dont sept dans la province de Heilongjiang, au nord-est du pays. 
Ivan Valerio
Par BFM TV