Comment la Nouvelle-Zélande a "éradiqué" le coronavirus

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan 

"Nous avons réalisé ce que peu de pays ont été capables de faire", s'est réjouie la Première ministre Jacinda Ardern. Son pays lève en partie le confinement ce lundi à 23h59.

A peine plus d'un millier de cas de coronavirus, l'un des taux de mortalité les plus bas du monde et une poignée de nouveaux cas enregistrés quotidiennement : en matière de lutte contre le Covid-19, le bilan de la Nouvelle-Zélande a de quoi faire pâlir d'envie de nombreux pays. Lundi 20 avril, la Première ministre Jacinda Ardern s'est félicitée de sa politique, alors que 1 461 cas ont été au total détectés, dont 18 décès, selon un bilan datant de samedi 25 avril. Autre chiffre encourageant : 77 % des personnes infectées sont guéries. 
"Nous avons réalisé ce que peu de pays ont été capables de faire. Nous avons arrêté une vague de dévastation", s'est félicitée la cheffe du gouvernement, qui discute aussi bien des sujets quotidiens de ses compatriotes lors des conférences de presse que sur Facebook. Conséquence : le gouvernement a décidé de lever une partie des restrictions liées au confinement dès ce lundi 27 avril à 23h59, et ce pour une période de deux semaines, le temps d'évaluer la situation. Ainsi, les entreprises considérées comme sûres auront le droit de rouvrir, de même que certaines écoles. Des restrictions sur les déplacements seront levées, et il sera possible de se réunir à dix pour certains événements comme les mariages et les funérailles. 
Par L'Express.fr