Coronavirus: Trump menace de suspendre la contribution américaine à l’OMS


Le président américain dénonce la gestion de la pandémie actuelle par l'organisation et une attitude à
ses yeux trop favorable à Pékin.
Publicité
« Nous allons suspendre [le versement] des sommes destinées à l'OMS », a déclaré mardi le président des États-Unis lors de son point de presse quotidien depuis la Maison Blanche.
Mais Donald Trump a finalement fait marche arrière quelques minutes plus tard en affirmant qu'il souhaitait seulement étudier cette possibilité. « Je ne dis que pas que je vais le faire mais nous allons examiner cette possibilité ». « Tout semble très favorable à la Chine, ce n'est pas acceptable », a-t-il ajouté, sans autres précisions.
Nous payons la part la plus importante de leur budget, et pourtant ils ont critiqué la fermeture des frontières quand je l'ai instaurée...
Le milliardaire républicain a rédigé mardi matin un tweet particulièrement virulent à l'encontre de l'organisation. « L'OMS s'est vraiment plantée », a-t-il écrit. « Étrangement, ils sont largement financés par les États-Unis et pourtant très centrés sur la Chine. Nous allons nous pencher avec attention sur le dossier. »
L'Union africaine réagit 
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a défendu ce mercredi l’OMS contre les attaques du président américain. « Je suis surpris d'apprendre que le gouvernement américain mène campagne contre les dirigeants mondiaux de l'OMS », a écrit M. Faki sur son compte Twitter, ajoutant que l'UA soutenait « pleinement » le directeur général de l'OMS, l'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus. Dans son message sur Twitter mercredi, M. Faki a réclamé plus de coopération internationale pour faire face au coronavirus.
Aux États-Unis, le nombre de cas recensés de contamination au nouveau coronavirus approche le seuil des 400 000. Près de 2 000 morts supplémentaires ont été signalés, mardi 7 avril, dans le pays, un record sur une seule journée.
RFI Avec AFP