Côte d’Azur : en plein confinement, ils arrivent de Londres en jet privé, la police les refoule

Ces riches vacanciers peu sensibles à l’épidémie de covid-19 ont tenté de s’offrir quelques jours sur la Côte d’Azur.

Le Royaume-Uni paie un lourd, très lourd tribut dans cette épidémie de Covid-19. Près de 8 000 personnes ont perdu la vie de l'autre côté de la Manche, selon le dernier bilan publié ce jeudi. La crise sanitaire a bouleversé la vie de l'Europe entière, laissant les plus grands aéroports du continent dans un degré d'inactivité jamais vu par le passé, mesures de restriction oblige.
Samedi dernier, pourtant, c'est un drôle de vol qui s'est présenté vers 14 heures à l'aéroport de Marignane : un jet privé, qui avait décollé un peu plus d'une heure plus tôt de Grande-Bretagne, comme le révèle BFMTV. L'équipage était composé de dix personnes, sept hommes et trois femmes. Parmi eux, trois Français, fait savoir au Parisien une source policière.

« Déplacement non légitime »

Cet équipage avait visiblement très bien organisé son séjour puisque des hélicoptères attendaient ces « vacanciers » à Marseille. Ils devaient se rendre par ce biais à Cannes, afin d'occuper une villa, précise BFMTV.
Mal leur en a pris. En pleine épidémie, et alors que le gouvernement ne cesse de répéter aux Français l'impérieuse nécessité de rester à domicile, ces voyages ne sont évidemment pas tolérés. Le service de police aux frontières aérien a été immédiatement prévenu par l'aéroport de l'arrivée du jet privé. Des contrôles ont été effectués dans la foulée. Les policiers ont procédé à la verbalisation pour déplacement non légitime des membres de l'équipage. Les pilotes qui attendaient les dix voyageurs pour le trajet en hélicoptère ont eux été verbalisés par la gendarmerie.
Des amendes qui ont signé la fin du séjour pour les dix passagers, à qui la police a demandé de faire demi-tour, en jet. Ils ont quitté l'aéroport marseillais le jour même, aux alentours de 19 heures.