Covid-19 : 15% des chats examinés à Wuhan testés positifs

Selon une récente étude menée par des scientifiques chinois, et publiée sur le portail bioRxiv, les chats seraient sensibles au Covid-19 et se le transmettraient entre eux.

Après le chat belge considéré comme un cas "isolé" par les autorités sanitaires, puis le chat hongkongais lui aussi contaminé au Covid-19 par son maître, une étude chinoise vient de montrer que les félins pourraient bien se transmettre le virus entre eux, rapporte Gobal Times.
Ainsi environ 15% des chats examinés à Wuhan par des chercheurs chinois ont été testés positifs au Covid-19, a indiqué une étude scientifique publiée sur le portail bioRxiv et menée par l’Institut de virologie de Wuhan et la Huazhong Agricultural University.

Les chiens ne se contaminent pas

Les scientifiques ont analysé des échantillons de sang prélevés chez 39 chats avant l’épidémie de coronavirus. Tous ont été testés négatifs. Ils ont réalisé la même opération chez 102 chats après l’épidémie, et 15 d’entre eux ont été testés positifs. "Cela signifie qu’une situation pareille peut se dérouler dans d’autres régions de la planète touchées par l’épidémie", ont estimé les chercheurs.
Sur ce même portail, une autre étude venue de Chine, dirigée par le virologue Bu Zhigao, indique que les chiens apparaissent beaucoup moins sensibles au virus et ne se contaminent pas. Les cochons, canards et poulets, seraient quant à eux totalement imperméables au virus.
Depuis le début de la pandémie, l'OMS et les scientifiques de tous les pays se rejoignent sur le fait qu'à ce jour, aucun risque de contagion de l'animal de compagnie à l'homme n'a été prouvé.