Covid-19 : avec plus de 20 000 morts, le bilan des États-Unis devient le plus lourd au monde

Avec plus de 20 000 décès comptabilisés, les États-Unis deviennent samedi le pays le plus endeuillé
au monde par la pandémie de coronavirus, devant l'Italie qui, à cette même date, recense 19 468 décès.
Le bilan américain de la pandémie de coronavirus est devenu, samedi 11 avril, le plus lourd au monde avec plus de 20 000 morts, selon les chiffres de l'Université Johns-Hopkins.
Derrière les États-Unis viennent l'Italie et l'Espagne, respectivement avec 19 468 et 16 353 décès. En Italie, les hospitalisations sont en baisse depuis une dizaine de jours et la contagion est en net ralentissement.
Plus de 500 000 personnes atteintes
Les États-Unis sont également les plus touchés par les contaminations avec 514 415 cas recensés. Vendredi, le pays était déjà devenu le premier au monde à dépasser les 2 000 morts du coronavirus en seulement une journée, avec 2 108 décès supplémentaires enregistrés en 24 heures.
Samedi, face à l'accélération de la pandémie, le maire de New York, a annoncé que les écoles publiques resteraient fermées jusqu'à la fin de l'année scolaire.
Le coronavirus a fait 783 morts vendredi dans l'État de New York, épicentre de la pandémie, ce qui porte le bilan local à 8 627 décès, a annoncé le gouverneur, Andrew Cuomo. Le nombre d'admissions en soins intensifs continue toutefois à baisser, s'est-il félicité.

France 24 Avec AFP