Joe Biden reçoit le soutien de Barack Obama dans la course à la Maison Blanche

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et costume 
Barack Obama sort de son silence et apporte son soutien à Joe Biden dans la course à la Maison
Blanche. L’ancien président américain a attendu que Bernie Sanders se rallie officiellement à l’ex vice-président pour sortir du bois à son tour. Il l’a fait par vidéo interposée.
De notre correspondante à Washington,
« Choisir Joe Biden comme vice-président a été l’une des meilleures décisions que j’ai prise. Il a toutes les qualités que nous voulons voir maintenant chez un président », déclare Barack Obama face à la caméra. Dans une vidéo de plus de dix minutes, l’ancien président égrène toutes les qualités du candidat démocrate : « l’expérience, l’honnêteté et l’humilité, l’empathie, la grâce ». Barack Obama dresse un portrait qui contraste avec celui de l’actuel occupant de la Maison Blanche.
L'ancien président prône l’unité au sein du parti démocrate, évoque les qualités de tous les candidats aux primaires, et insiste sur l’apport de Bernie Sanders au débat politique.
« Bernie et moi n’avons pas toujours été d’accord sur tout, déclare-t-il, mais nous avons toujours partagé la conviction que nous devons faire de l’Amérique un pays plus équitable. »
« Il est temps de nous battre pour nos idées », termine Barack Obama, avant de lancer un dernier appel au rassemblement. L'ancien président reste très populaire aux États-Unis. En moins de quarante minutes, sa vidéo a été vue un million de fois sur Twitter.
■ Obama, un soutien de poids
« À court terme c’est très positif pour Joe Biden parce qu’on se rendait compte qu’il était un peu inaudible en ce début de séquence coronavirus puisqu’il n’est pas en responsabilité, il ne détient aucun mandat d’autant qu’il est confiné chez lui, bien entendu, analyse Corentin Sellin, spécialiste des États-Unis. Et cette semaine, il a marqué successivement deux gros points : Bernie Sanders, son opposant de gauche, lui a apporté un soutien sans aucune négociation ni contrepartie, donc ce qui est excellent pour l’unité et enfin le soutien de Barack Obama, le président qu’il a servi comme vice-président durant 8 ans et qui lui a apporté un soutien vibrant. Evidemment c’est une très bonne séquence pour Joe Biden au moment où inversement Donald Trump semble de traverser de nouveau une petite période de turbulences avec des conférences de presse extrêmement agitées et des sondages d’opinion qui repartent un peu à la baisse à cause de sa gestion du coronavirus. Donc c’est une bonne séquence à court terme pour Joe Biden. »
Par RFI