La Turquie interdit la vente de masques, distribués gratuitement par l'Etat


Le Président Erdogan a également annoncé un nouveau plan d'aide financière à plus de 2,3 millions de familles dans le besoin.

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé que désormais la vente de masques est totalement interdite, puisqu’ils sont gratuitement offerts par les services de l’Etat.

Le Chef de l’Etat turc a fait des déclarations, lundi, à l’issue de la réunion du cabinet ministériel.

Il est revenu sur la lutte contre l’épidémie de coronavirus covid-19 et les mesures préventives instaurées.

Erdogan a rappelé que le confinement est obligatoire pour les personnes de moins de 20 ans et celles de 65 ans et plus.

Par ailleurs, il est interdit, sauf dérogation, d’entrer ou de quitter les 30 plus grandes villes du pays.

Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics, marchés, commerces et tous autres lieux où les personnes peuvent se regrouper.

Sur ce sujet précisément, le Chef de l’Etat a confirmé que la distribution gratuite de masques a débuté ce lundi par l’intermédiaire des préfectures, des bureaux de poste et du portait en ligne de l’Etat (e-devlet).

"Il est désormais totalement interdit de vendre des masques. Les masques fournis en magasins aussi sont totalement gratuits", a-t-il annoncé.

"Nous avons suffisamment de stocks de masques, et un plan de production détaillé, qui répondront ont besoin de nos concitoyens jusqu’à la fin de l’épidémie", a-t-il ensuite assuré.

"En réalisant 20 mille tests par jour [covid-19], nous avons dépassé un seuil important", s’est-il notamment félicité.

D’autre part, le Président turc a annoncé une nouvelle enveloppe d'aide financière destinée à plus de 2,3 millions de familles dans le besoin. Une première enveloppe avait déjà été débloquée pour plus de 2 millions de familles aux revenus les plus bas.

La semaine passée, Erdogan avait lancé une campagne nationale de solidarité.

Il a annoncé que le montant total recueilli pour l’heure a dépassé les 1,5 milliards de Livres turques TL, soit environ 200 millions €.

Le confinement, qui est obligatoire en Turquie pour les personnes de moins de 20 ans et celles de 65 ans et plus, est très important pour freiner la contamination au covid-19, a rappelé Erdogan.

Il a insisté sur le fait qu’en dehors de ceux qui doivent travailler, il est indispensable de rester à la maison.

"Main dans la main, Etat et peuple, nous menons le combat contre ce virus. Nous sommes en mesure, tant du point de vue des moyens, que du point de vue du moral, de vaincre cette épidémie. Avec les mesures que nous avons prises, et celles qui suivront, en même temps que l’Europe et le monde, nous surmonterons cette épreuve", a-t-il partagé.

"La Turquie est en bonne position quant à sa capacité à répondre aux besoins tant au niveau de la santé, de l'alimentaire que de l'hygiène", a-t-il encore ajouté.

Pour terminer, le Chef de l’Etat turc a voulu partager son opinion quant à l’après covid-19.

"Après cette épidémie de coronavirus, il est évident que rien sur Terre ne sera plus comme avant", a-t-il affirmé.
Çiğdem Münibe Alyanak,Tuncay Çakmak
Par aa.com.tr