Les cours du pétrole bondissent en Asie après l'accord sur la baisse de production

Extraction de pétrole (image d'illustration)
Le pétrole a accentué ses gains en Asie après que les principaux pays producteurs sont parvenus à
finaliser un accord sur une baisse de la production. Dans la matinée du 13 avril, le baril de WTI était en hausse de 7,03% à 24,36 dollars, et celui de Brent prenait 4,6%.
Les cours du pétrole bondissent le 13 avril au matin sur le marché en Asie après l'accord de l'Opep et de ses partenaires sur une baisse historique de la production, en pleine pandémie de coronavirus.
Dans la matinée, le baril américain de West Texas Intermediate (WTI) était en hausse de 7,03% à 24,36 dollars, et celui de Brent de la mer du Nord prenait 4,6%.

Un accord «historique»

L'Opep et ses partenaires ont convenu le 12 avril lors d'une réunion par vidéoconférence d'une heure de la «plus grande baisse de production de l'Histoire», dans l'espoir de faire remonter les prix.

La réunion «s'est terminée par un consensus des producteurs de l'Opep+ sur les baisses de production à partir de mai», a tweeté le ministre saoudien de l'Énergie Abdul Aziz bin Salman. Vladimir Poutine et Donald Trump ont noté, lors d'un appel téléphonique, «la grande importance» de cet accord. Le Canada a salué l'accord de l'Opep et de ses partenaires, qualifiant la baisse de production prévue de «bonne nouvelle».
Mais certains analystes ne cachaient pas leur scepticisme, à l'instar de Stephen Innes de chez Axicorp qui soulignait des doutes persistants, étant donné notamment l'effondrement de la demande causé par la pandémie de coronavirus.
«Des inquiétudes perdurent sur le fait que cet accord survienne trop tardivement et soit insuffisant pour empêcher une baisse des prix dans les prochaines semaines à mesure que les capacités de stockage s'amenuisent», a relevé M. Innes, cité par l’AFP.
Par sputnik