L'histoire de l'Artiste WES MADIKO

 
Eté 1997, une chanson est au sommet des hitparades un peu partout dans le monde. C’est le titre «
Alane », une musique entraînante aux tonalités africaines, une chorégraphie endiablée. Alane, sera le tube de l'été 1997. Pas moins de 10 millions de single vendus dans le monde entier et 4 millions d'exemplaires de son album Welenga. Disque de diamant 97 et 98 en France et en Allemagne, il a été numéro 1 des chartes radio dans 17 pays européens ! Il devient alors le second artiste africain à remporter un disque de diamant en France.
L'année suivante, sa chanson In Youpendi est utilisée dans le film Le Roi lion 2 : L'Honneur de la tribu. WESS est alors prédestiné à un brillant avenir.
Mais qui est ce WESMADIKO hissé sur le toit du monde en cette année 1997 ?
Wes Madiko est un auteur-compositeur et chanteur camerounais né en 1964 à Motaba au Cameroun. Il baigne très tôt dans l’atmosphère musical traditionnel. A l'âge de sept ans, il reçoit des enseignements musicaux de son grand-père, qui joue de la sanza. C’est aussi en ce moment-là, qu’il va commencer à chanter en une langue mystérieuse au point de susciter la méfiance de sa grand-mère. Notons néanmoins que plus tard, il chantera en « bafoun », une langue des originaires de la zone de Penja et Loum.
Dès l’âge de 10 ans, il est le leader du groupe Kwa Kwassi, une petite formation musicale qui réunit les jeunes les plus talentueux du village. Wes grandit dans un environnement traditionnel imprégné des valeurs bantoues. Dès le bas âge, sa voix séduit et conquiert les cœurs.
C’est par un concours de circonstance qu’il va se retrouver en France. Repéré par un groupe de touristes lors d’un concert de son groupe Kwa Kwassi, il s’envole pour la France.
En France il sera membre de plusieurs groupes dont le groupe « Fatol » et va se produire en spectacle un peu partout en Europe. Wes est toujours imprégné des valeurs africaines ancestrales et cela transparait dans sa musique et dans toutes ses actions ; il prend plaisir à raconter aux enfants d’Europe les contes et légendes d’Afrique. Wes a un rapport particulier avec l’éléphant depuis l’enfance ; cet enfant de la forêt est un ambassadeur du « Zoumni », sa fameuse danse des éléphants.
Un événement particulier va chambouler la vie de Wes en 1990 ; il perd son frère et son père. Wes replie sur lui-même et se pose un certain nombre de questions existentielles sur la vie. Pour exprimer ses douleurs et sa tristesse, il utilise la musique comme canal. Sa rencontre avec Michel Sanchez sera déterminante pour la suite de sa carrière. Michel Sanchez est le fondateur du groupe Deep Forest un groupe qui veut jeter le pont entre l’Afrique ancestrale et l’Europe. Ensemble, ils enregistrent le fameux album Welenga sur lequel on trouve Alane. Le succès est au rendez-vous et tous les regards sont tournés sur WES.
Il entre studio pour enregistrer un album qui sera le successeur de « Welenga ». En 2000, parait l’album « Sinami » mais le succès n’est pas au Rendez-vous. Triste sort pour un très bon album avec des titres comme « Africa Free Dance » qui sera pendant plusieurs années utilisées au Cameroun comme générique d’émissions sportives à la télévision et à la radio.
En 1998, il compose « Midiwa Bôl » (I Love Football) pour la coupe du monde 1998. Ce titre va connaitre un succès d’estime et sera aussi utilisé dans plusieurs pays africains comme générique d’émissions sportives. Les passionnés de football ont encore en tête la vidéo de ce clip avec le but de Pierre Njanka face à l’Autriche. En 2000, il compose le titre Sela Sela avec Zahra pour la coupe d’Afrique 2010.
Vous vous posez certainement la question de savoir pourquoi WES a eu une carrière en dents de scie. Eh bien, alors qu’il était au sommet et devait confirmer, l’homme a été victimes de plusieurs attaques mystiques qui à chaque fois atteignait sa voix. Il a passé plusieurs années sans pouvoir chanter. Il n’avait plus de voix. Notons aussi qu’une affaire triste de mœurs a entaché sa carrière, il va connaitre brièvement la prison et ses contrats rompus avec Sony.
Wes est un digne fils qui a porté bien haut le vert rouge jaune et les couleurs de l’Afrique ?
Arol KETCH