Pour la première fois depuis 1957, Miami a connu 7 semaines sans homicide

Un effet secondaire du confinement ? La ville de Miami vient de connaître sa septième semaine de
suite sans homicide. Une première depuis 1957.
Le 12 avril dernier, la ville de Floride a en effet atteint le nombre record de 55 jours sans qu'aucun meurtre ne soit enregistré par les autorités. Selon un porte-parole de la police de Miami, qui s'est exprimé sur CBS, cela est notamment dû aux mesures de confinement instaurées par les pouvoirs publics.
Mais pas seulement. Cette période sans homicide a en effet commencé le 17 février dernier, soit bien avant les injonctions officielles à rester chez soi. «Pourquoi ? Honnêtement, je ne sais pas, a avoué plein d'humilité le chef de la police de Miami, Jorge Colina, dans une interview au Miami Herald accordée depuis son domicile, où il se remet du Covid-19. Je suis juste reconnaissant que cela continue de descendre.»
Selon les forces de l'ordre, une baisse a également été constatée en ce qui concerne les vols, les agressions, ou encore les violences domestiques. Les autorités sont toutefois conscientes que les mesures de confinement peuvent engendrer une chute des plaintes, sans que celle-ci illustre forcément une chute des faits.
En 1957, la ville de Miami a passé neuf semaines et trois jours sans aucun homicide signalé. En 1960, une période de six semaines et cinq jours s'est écoulée sans homicide.
Par CNEWS