Qui est Jennifer Haller, la première femme volontaire pour le premier vaccin anti-covid-19?

COVID-19-Jennifer-Haller

Le 16 mars, une Américaine mère de deux enfants devenait la première personne à recevoir un vaccin expérimental contre le COVID-19. Cette femme de 43 ans se faisait vacciner à l’Institut de recherche Kaiser Permanente de Seattle, dans l’État de Washington.

Ainsi, Jennifer Haller marque l’histoire en devenant la première volontaire à tester le vaccin, encore en cours de développement.
Jennifer Haller, a été sélectionnée pour recevoir le premier vaccin contre le Covid-19 et ce après plusieurs examens et tests sanguins. Elle devra tenir un journal durant plusieurs semaines, afin de détailler son état de santé quotidiennement.
Jennifer Haller explique que ce volontariat était pour elle une manière d’aider la recherche scientifique, à son échelle. Cependant, Jennifer risque de devoir affronter les effets secondaires de ce vaccin en développement. Car ce dernier n’a jamais été testé sur un être humain auparavant. Mais cette bénévole affirme que ce risque est minime par rapport au progrès potentiel qu’offre ce test. 
Outre Jennifer Haller, d’autres tests du vaccin seront prévus sur des centaines de volontaires.
Selon John Tregoning, expert à l’Imperial College de Londres, il faut compter 18 mois. Et ce, avant que le vaccin soit prêt à être distribué. Tout en ajoutant que les personnes participant à l’essai seront très étroitement surveillées. C’est une course contre le virus, conclut-il.