RDC: Justice : La famille Vital Kamerhe Directeur de Cabinet du président felix tshisekedi en prison

Depuis le début de la saga judiciaire sur le détournement des fonds alloués aux travaux des 100 jours
du programme du chef de l’État, un mauvais vent souffle sur la famille Kamerhe et un malheur frappe à leur porte.
De l’accusation à la détention provisoire à la prison centrale de Makala en passant par des auditions, des grandes révélations naissent tous les jours et l’opinion publique ne cesse d’être étonnée.
Accusé des multiples détournements, convoqué au parquet général près la cours d’appel de Kinshasa/Matete et mis en détention provisoire à la prison centrale de Makala, Vital Kamerhe est la porte par laquelle le malheur vient d’entrer dans sa famille.
Convoqués pour être entendus par le procureur Général dans l’affaire de détournements et passation des marchés dans le programme des 100 jours, Justin Kamerhe coordonnateur de la commission ad hoc et petit frère de Vital Kamerhe ainsi que Pacifique Kahasha cousin de Vital Kamerhe et ambassadeur itinérant à la présidence de la république ont été arrêtés après audition.
Acheminé à la prison centrale de Makala ce week-end, Justin Kamerhe avait gagné un marché de 13 millions de dollars Pour fournir les câbles électriques des maisons préfabriquées dans ce programme d’urgence.
Toujours au parquet général, le même jour et après auditions, Amida Shatur , épouse de Vital Kamerhe directeur de cabinet du président de la république, devait rejoindre son mari et ses beaux frères en détention à la prison centrale de Makala, mais sa qualité de femme au foyer avec petits-enfants l’a sauvé.
Pour rappelle, Amida Shatur avait gagné un marché d’au-moins 1,5 millions de dollars pour la livraison des sacs de ciment dans le programme des 100 jours.
Trésor Trecha/Acturdc.com

Directeur de Cabinet de président felix tshisekedi