Une épidémie d’une autre maladie dangereuse menacerait le monde à cause du Covid-19

L’image contient peut-être : 1 personne, dort, bébé et gros plan
Le monde peut faire face à une flambée de rougeole à cause de la pandémie actuelle de coronavirus
qui entrave la vaccination de millions d’enfants, selon un communiqué de l’Initiative contre la rougeole et la rubéole qui réunit entre autres l’Organisation mondiale de la santé et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).
Une épidémie de rougeole risque d’éclater dans le monde parce que 117 millions d’enfants ne seront pas vaccinés cette année en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé l’Initiative mondiale contre la rougeole et la rubéole (M&RI) dirigée par la Croix-Rouge américaine, la Fondation des Nations unies, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis, l'UNICEF et l'Organisation mondiale de la santé.
«Alors que le Covid-19 continue de se propager à l'échelle mondiale, plus de 117 millions d'enfants dans 37 pays pourraient ne pas recevoir de vaccins anti-rougeoleux vitaux. Les campagnes de vaccination contre la rougeole dans 24 pays ont déjà été retardées; d'autres seront reportés» dans 13 autres pays en 2020, indique le communiqué.

Suspendre ou poursuivre la vaccination sur fond de pandémie?

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié de nouvelles directives pour aider les pays à poursuivre leurs activités de vaccination pendant la pandémie de Covid-19. Ces directives recommandent aux gouvernements de suspendre les campagnes de vaccination préventive dans les régions où il n’y a pas de flambées actives et d’envisager le report de la vaccination si le risque de propagation du Covid-19 est trop élevé.
«Les partenaires de la M&RI […] sont d’accord avec ces directives. Nous exhortons également les pays à poursuivre la vaccination de routine, tout en garantissant la sécurité des communautés et des agents de santé […] et à intensifier leurs efforts pour suivre les enfants non vaccinés, afin que les populations les plus vulnérables puissent recevoir des vaccins contre la rougeole dès qu'il sera possible de le faire», poursuivent les auteurs du communiqué.

Flambées de rougeole en cours

En décembre, l’OMS a publié un rapport selon lequel près de la moitié des cas de rougeole étaient recensés en Ukraine, en République démocratique du Congo, au Liberia, en Somalie et à Madagascar.
La rougeole est très contagieuse et peut entraîner de graves complications, telles que la cécité ou l’encéphalite. De plus, elle augmente le risque de développer une pneumonie et des maladies intestinales, qui entraînent souvent la mort du patient.
Malgré l’existence d’un vaccin sûr et efficace depuis plus de 50 ans, «les cas de rougeole ont augmenté ces dernières années et ont fait plus de 140.000 morts en 2018, principalement des enfants et des bébés, des décès qu’on aurait pu éviter», selon la M&RI.
Par sputnik