Confinement : les ventes de tests de grossesse explosent alors que celles des préservatifs baissent

C'est l'un des effets déjà visible du confinement. Les ventes de tests de grosses ont explosé en France.
Selon l'observatoire des ventes de la grande distribution Nielsen, pendant le confinement, les Français ont acheté moins de préservatifs et plus de tests de grossesse..
Les ventes de test de grossesse ont ainsi augmenté de 37% sur la semaine du 13 au 19 avril. Une hausse bien supérieure aux ventes en période de pré-confinement. Tandis que les ventes de préservatifs ont chuté en mars, jusqu'à 26%.

Cependant, cette hausse exceptionnelle ne signifie pas forcément que les naissances vont également exploser en France, dans les mois à venir. Cette augmentation s'explique par le fait que les couples sont confinés ensemble tandis que pour les célibataires, les mesures de distanciation sociale les ont empêchées de rencontrer de nouveaux partenaires sexuels.
Une dernière explication est également avancée. Durant la période de confinement, de nombreuses femmes auraient eu un cycle menstruel perturbé. Elles achèteraient donc des tests de grossesse pour s'assurer de ne pas être enceintes.
Par CNEWS