Coronavirus en Corée du Sud: le plus grand nombre de cas depuis un mois

 
La Corée du Sud a enregistré, ce lundi 11 mai, le plus grand nombre de cas de coronavirus depuis
plus d'un mois en raison de l'apparition d'un foyer de contamination dans un quartier animé de Séoul.
En Corée du Sud, la vie commençait à reprendre son cours depuis la semaine dernière mais, ce week-end, Séoul, la province voisine de Gyeonggi et la ville toute proche d'Incheon ont décrété, raconte l'AFP, la fermeture d'un certain nombre de lieux publics, les autorités redoutant une deuxième vague de contaminations. Le pays a recensé lundi 35 nouveaux cas, portant le nombre total de personnes positives au Covid-19 à 10 909, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).
Alors que, au cours des douze derniers jours, le pays n'avait enregistré que peu de cas, ce lundi matin, ce sont des dizaines de  personnes qui pourraient être contaminées par un homme de 29 ans testé positif après avoir fréquenté début mai cinq clubs et bars à Itaewon, l'un des quartiers branchés de Séoul, a tweeté le maire de la capitale, Park Won-soon. Les autorités de la ville ont appelé toutes les personnes s'étant rendues dans ce quartier au cours de ces deux dernières semaines à se faire dépister.
Retrouver les personnes
Les autorités sanitaires tentent de retrouver la trace de « milliers de personnes » qui ont fréquenté ces établissements de la vie nocturne, a déclaré le Premier ministre Chung Sye-kyun. Cette hausse des contaminations intervient alors que le pays a assoupli mercredi les mesures de distanciation sociale en vigueur depuis mars. La Corée du Sud était fin février le deuxième pays le plus touché au monde par le coronavirus, après la Chine où il était apparu.
Mais les autorités sont parvenues à maîtriser la situation en mettant en oeuvre une stratégie agressive de « traçage, test et traitement » qui a suscité de nombreux éloges. Des lieux publics comme les musées et les galeries d'art viennent de rouvrir et les saisons professionnelles de certains des sports les plus populaires du pays, comme le baseball et le football, viennent aussi tout juste de débuter, avec des semaines de retard à cause du virus. Les écoles devraient rouvrir dans la semaine.
Craintes dans l'éducation
L'inquiétude est palpable du côté des parents et des élèves notamment. La pétition en ligne demandant un report de la rentrée sur le site de la présidence en Corée du Sud affichait encore ce matin plus de 150 000 signatures, indique notre correspondant régional, Stéphane Lagarde. Et le nouveau foyer d'infection découvert dans un quartier des sorties de la capitale sud-coréenne ne fait donc rien pour apaiser les craintes.
Par mesure de prudence, la mairie de Séoul demande à repousser d'une semaine le retour en classe des terminales prévu initialement ce mercredi. Le ministère de l'Éducation donnera sa réponse demain, mardi 12 mai, mais c'est tout le planning de cette rentrée post covid-19 en Corée qui pourrait, par endroit, être perturbé.
Par RFI