Coronavirus: les États-Unis sont le premier pays à utiliser le remdesivir

Les États-Unis sont les premiers à utiliser ce nouveau traitement contre le Covid-19 à grande échelle.
L'Agence américaine du médicament (FDA) a accordé une autorisation d'urgence pour l'antiviral expérimental remdesivir produit par le laboratoire pharmaceutique Gilead qui fera don de 1,5 million de doses, de quoi traiter au moins 140 000 patients.
À partir de lundi, le remdesivir sera distribué aux hôpitaux des villes les plus touchées, réservé aux malades gravement atteint du Covid-19 qui ont besoin d’oxygène.
Cet antiviral qui avait échoué contre la fièvre hémorragique Ebola, pourra-t-il soigner avec succès les patients infectés du nouveau coronavirus ? Dans un essai avec un millier de patients, le remdesivir a permis d’écourter le temps de rétablissement de 15 à 11 jours, et il a réduit très légèrement le risque de mourir. Une efficacité loin d’être spectaculaire, estiment les experts qui n’y voient pas une arme magique contre le Covid-19.
Mais faute de mieux, le président Donald Trump - pressé de faire redémarrer l’économie - semble y voire une bouffée d’oxygène et un argument pour justifier le début du déconfinement.
Près de la moitié des 50 États américains ont déjà assoupli les restrictions, à l’instar du Texas où restaurants, cinémas et centres commerciaux sont à nouveau ouverts. Pourtant, la veille, cet État du sud avait enregistré sa journée la plus meurtrière depuis le début de l'épidémie.