En Chine, la ville de Shulan se reconfine après la découverte d’un nouveau foyer de contamination

La Chine a signalé 17 nouveaux cas de contamination, dont 10 « d’origine locale ». 670 000
personnes sont reconfinées.
Alors que la France se déconfine progressivement, la Chine, berceau de l’épidémie, confine de nouveau une partie de sa population. La ville de Shulan, au nord-est du pays, a été placée en quarantaine dimanche 10 mai, après la découverte d’au moins 11 nouveaux cas de coronavirus, assure le média d’Etat CCTV.
Comme vous pouvez le voir ci-dessus, les péages à l’entrée de la ville de 670 000 habitants sont surveillés par les autorités, les transports publics à l’arrêt et les résidences bouclées par les comités de quartier.
Des infections d’origine locale
Cette décision intervient alors que les autorités craignent l’apparition de nouveaux foyers de contamination : la Chine a signalé en tout lundi 17 nouveaux cas de Covid-19 sur son territoire, dont 10 sont des infections d’origine locale. Il s’agit du second jour d’augmentation à deux chiffres du nombre de contaminations sur une journée.
La Chine avait jusque-là largement jugulé l’épidémie, à en croire les chiffres officiels. Depuis le 1er mai, le nombre de nouvelles contaminations s’était maintenu à moins de trois par jour.
Autre nouvelle un brin angoissante : à Wuhan, berceau de la pandémie de Covid-19 et première région du monde à se confiner puis se déconfiner, cinq nouveaux cas ont été signalés ce lundi.

Ailleurs, la poursuite du déconfinement

Toutefois, aucun nouveau décès lié au nouveau coronavirus n’a été signalé dans le pays depuis près d’un mois et l’activité reprend progressivement.
Le parc d’attraction Shanghai Disneyland a ainsi rouvert lundi tandis que les autorités ont donné leur feu vert la semaine dernière à la réouverture des cinémas et des complexes sportifs dans tout le pays.
Par nouvelobs.com