Évariste Ndayishimiye élu président du Burundi (officiel)


Le candidat du parti au pouvoir au Burundi, Évariste Ndayishimiye, a été déclaré vainqueur de
l'élection présidentielle du 20 mai, en obtenant 68,72% des voix, selon les chiffres officiels annoncés ce lundi à la télévision par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).
Le général Ndayishimiye, 52 ans, qui succède ainsi au président Pierre Nkurunziza, devance très largement le principal candidat de l'opposition, Agathon Rwasa, président du Conseil national pour la liberté (CNL), qui réunit 24,19% des voix. Celui-ci avait déjà par avance qualifié ces résultats de «fantaisistes».