Il vend son champ pour faire QNET, 5 ans après, il revient être manœuvre dans son ancien champ

L'argent facile est la cause de nos malheurs aujourd'hui. Comment est-ce que quelqu'un qui a toutes
ses facultés en place peut aussi accepter un lavage de cerveau jusqu'à vendre les biens de la famille pour des fins misérables ? À cette questions seul le concerné peut répondre.
C'est l'histoire de Monsieur Blaise, un homme très prospère dans le département de Tiassalé qui en plus d'avoir en son nom propre des plantations de cacao de plusieurs hectares, gère également la plantation familiale laissée par leur défunt père. Il exerce aussi dans le négoce de cocao et jusque-là a une bonne réputation depuis des lustres. Ainsi, son neveu pour qui il paye les cours dans une université privée à Abidjan va à son encontre un de ces jours lui proposer un business juteux qui selon lui serait très rentable au bout de quelque temps. Monsieur Blaise flatté par toutes les explications que lui a donné son neveu n'hésite pas à adhérer au business pour la confiance sans tache qui lie les deux.
Le lendemain, les deux se rendent donc dans la ville la plus proche faire un retrait d'argent. Ainsi, c'est une somme totale de 6 millions qu'il mobilisera pour son adhésion ainsi toute sa famille (frères, sœurs, neveux,nièces et aussi ces deux femmes et ses 3 enfants). Quelques jours après, ils se rendent tous à Abidjan dans un mini car communément appelé massa direction Abidjan dans le bureau Qnet que son neveu indiqua. Une fois sur place, le responsable présente la société Qnet, les gains après investissements et les explications nécessaires. Il verse sur le coup le montant indiqué à raison de 450.000 par personnes. En tout près de 6 millions et retournent tous au village.
Un mois durant , monsieur Blaise contact le bureau pour en savoir plus sur ce qu'il gagne. C'est là que le cauchemar commence pour lui. L'on lui fait savoir qu'en plus de l'adhésion de toute son équipe , il doit faire adhérer de nouveaux membres pour espérer toucher quelques dizaine de mille. Il se met à la tâche en sillonnant le village ainsi les environs, mais personnes n'adhère à son projet.
Au bout de 6 mois , voyant son empire économique s'effondrer , les responsables Qnet lui propose de vendre son champs pour investir de nouveau( c'est à dire payer la place de ceux qu'il devaient intégrer à son réseau) pour bénéficier de plus de gains. Ne sachant pas à quel saint se vouer, il coopère et conclut la vente. Il a continué d'espérer être milliardaire avec Qnet pendant un an et demi , mais malheureusement, il n'a ni gagner les milliards, ni été riche. Il a plus son business de negoce, n'a plus de champ. Aujourd'hui pour se payer un plat de spaghetti, c'est impossible. Devenu presqu'un mendiant sur ces propres terres, il retourne voir celui qui a acheté son champ et lui propose d'être le manœuvre. Chose que le nouveau propriétaire n'hésite pas à accepter. A l'heure où j'écris ces ligne , il est devenu la risée tous dans le village tellement l'histoire fait chaud au coeur.
Source : opera.com