La Chine et l’Inde au bord de la guerre ?

La tension monte entre la Chine et l’Inde. Près de 10.000 soldats de l’Armée populaire de libération
(APL) de Chine se trouveraient en territoire indien.
Depuis 1960, la Chine revendique officiellement la région du fleuve Galwan au Ladakh, a rapporté le Business Standard. Selon le média anglophone indien, l’APL «a franchi la propre ligne de réclamation de la Chine (dont Pékin avait déclaré qu’elle était la frontière avec l’Inde) et a franchi 3, 4 kilomètres en territoire indien» dans cette région.
Depuis le début du mois de mai, la Chine a déployé des milliers de soldats le long de la frontière avec plusieurs incursions en territoire indien. 
L’armée indienne a réagi tardivement. Ses troupes se sont déployées à proximité des positions chinoises avec l'instruction de ne pas attaquer. Toutefois, des missions de surveillance et des patrouilles ont débuté.
Plusieurs voisins de la Chine entretiennent avec elle des contentieux territoriaux comme le Japon (en mer de Chine orientale).
«En tant que plus grosse et sans doute plus forte puissance militaire d'Asie, la Chine est déjà une menace pour les États-Unis et d'autres nations de la région en termes d'équipements militaires», a noté auprès de l'AFP James Char, expert de l'armée chinoise à l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour. «Mais cela ne signifie pas qu'elle s'apprête à entrer en guerre», a-t-il nuancé.
Par CNEWS avec AFP