Tensions RDC-Zambie: Kinshasa accepte la médiation de Brazzaville

L’image contient peut-être : 1 personne 
Le ministre brazzavillois des Affaires étrangères a été reçu jeudi 28 mai par le président de la RDC
Félix Tshisekedi. Jean-Claude Gakosso était porteur d'un message du président Denis Sassou-Nguesso à son homologue.
Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Muzembe
L'audience a eu lieu à la cité de l'Union africaine, sur les hauteurs du Mont-Ngaliema. Le numéro 1 de la RDC a dit apprécier la démarche initiée par son homologue du Congo-Brazzaville, qui est actuellement à la tête de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs. Denis Sassou-Nguesso envisage, dans les tous prochains jours, une quadripartite à laquelle devront participer la Zambie et la RDC, pays opposés depuis peu par un différend frontalier.
À cette réunion sera également invité le Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa pour le compte de la Sadec. Et c'est dans ce cadre que le numéro un de la diplomatie brazzavilloise est attendu ce vendredi à Harare, la capitale du Zimbabwe. Mercredi, il était à Lusaka où il a rencontré le président zambien, Edgar Lungu. Ce dernier ne serait pas opposé à la démarche du président Sassou-Nguesso.
Depuis mi-mars, des incidents sont régulièrement signalés à la frontière entre la RDC et la Zambie. Kinshasa accuse son voisin de convoiter son territoire et d'avoir à plusieurs reprises fait des incursions en territoire congolais.
Par RFI