Australie. Un site aborigène de 46 000 ans détruit à l’explosif

L’entrée de la grotte dans la gorge qui a été dynamitée.
Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a reconnu avoir infligé un dommage irréversible à des
grottes préhistoriques aborigènes vieilles de 46 000 ans à Pilbara dans l’ouest de l’Australie.

Rio Tinto a inscrit un nouveau record à son palmarès qui n’est pas toujours très élogieux. Cette fois, lors de travaux à l’explosif pour agrandir une mine de fer, le groupe a détruit un site aborigène vieux de 46 000 ans situé à Pilbara, dans l’ouest de l’Australie.
Le dynamitage de la grotte, située dans les gorges de Juukan, a eu lieu dimanche ; il a été comparé, par le Centre aborigène de Tasmanie, à la destruction des trois Bouddhas de Bâmiyân, en Afghanistan, par les talibans, en mars 2001.

Le peuple aborigène « profondément attristé »

 Les sites aborigènes connus en Australie, qui sont aussi anciens que ceux-ci, se comptent sur les doigts de la main, a déclaré le président du Comité foncier Puutu Kunti Kurrama, John Ashburton. Notre peuple est profondément attristé par la destruction de ces grottes et pleure la perte du lien avec nos ancêtres ainsi qu’avec notre terre. 
La décision de procéder à des dynamitages dans ce secteur n’était pas illégale puisque la société disposait des autorisations depuis 2013.

Un os de kangourou affûté de 28 000 ans

Toutefois, un an seulement après l’approbation du dynamitage, des fouilles archéologiques avaient mis au jour le plus ancien exemple connu d’outils en os en Australie – un os de kangourou affûté datant de 28 000 ans – et une tresse de cheveux vieille de 4 000 ans qui aurait été portée comme ceinture. Des tests ADN des cheveux avaient montré un lien génétique avec les ancêtres des indigènes qui vivent encore dans la région.
Michael Slack, l’un des chercheurs, assure que  c’est le genre de sites sur lequel vous travaillez une fois ou deux dans votre carrière. C’était une grotte massive, avec des artefacts nombreux témoignant d’une occupation très ancienne