Coronavirus. Plus de 430 000 morts… Le point sur la pandémie dans le monde

Un « rideau à câlins » a été installé dans une maison de retraite à Sao Paulo, au Brésil, pour permettre aux personnes âgées d’enlacer leurs proches à travers une protection en plastique. 
La pandémie de Covid-19 a fait plus de 431 000 victimes à travers le monde, dont près de 115 000
aux États-Unis. En Europe, la Belgique, la France et la Grèce rétablissent ce lundi matin la libre circulation avec tous les pays du continent.
La pandémie a fait plus de 431 193 morts, et infecté plus de 7,8 millions de personnes dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 21 h.
Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 115 729 décès. Suivent le Brésil avec 42 720 morts, le Royaume-Uni (41 698), l’Italie (34 345) et la France (29 398).

Plus faible bilan aux États-Unis

Les États-Unis ont enregistré 382 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, soit le bilan journalier le plus faible depuis plusieurs semaines, selon le comptage dimanche de l’université Johns Hopkins.
Depuis la fin du mois de mai, le nombre de décès quotidiens dépasse très rarement les 1 000 dans le pays, de loin le plus touché par la pandémie, qui y a fait 115 729 morts selon le comptage de dimanche.
Le Royaume-Uni de son côté a dénombré 36 morts supplémentaires de personnes testées positives au nouveau coronavirus, le plus faible bilan quotidien depuis le 21 mars, deux jours avant l’entrée en vigueur du confinement.

Frontières rouvertes

La Belgique, la France, la Grèce rétablissent ce lundi matin la libre circulation avec tous les pays du continent. Athènes, dont l’économie repose en grande partie sur le tourisme, va même plus loin et invite les voyageurs de plusieurs régions hors Union Européenne - comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, la Chine.
La Norvège va ouvrir ce lundi ses frontières à tous les pays nordiques en imposant des conditions qui excluent à ce stade la quasi-totalité de la Suède, où l’épidémie de nouveau coronavirus reste vive.
L’Espagne va avancer au 21 juin le rétablissement de la libre circulation avec tous les pays de l’UE, sauf à la frontière terrestre avec le Portugal où les contrôles seront levés le 1er juillet, comme prévu initialement.

Prévision inquiétante au Pakistan

Le ministre du Plan pakistanais a prévenu que le nombre de cas de coronavirus dans son pays pourrait doubler d’ici fin juin et dépasser le million un mois plus tard. Le Pakistan a pour l’instant confirmé près de 140 000 cas et près de 2 700 morts.
De son côté, l’Iran a annoncé plus de 100 morts du Covid-19 en 24 heures, ce qui n’était plus arrivé depuis deux mois. Le bilan de l’épidémie atteint 8 837 morts dans le pays, de loin l’État du Moyen-Orient le plus touché.

Rebond en Chine

Les autorités sanitaires de Pékin ont précisé que ces 36 cas ont tous un lien avec le marché au gros de Xinjadi, dans le sud de la capitale, qui vend notamment de la viande, du poisson et des légumes. Cette découverte a entraîné le confinement d’urgence de 11 zones résidentielles des environs.

Détenus libérés au Pérou

Le Pérou a libéré 1 500 détenus condamnés à des peines légères afin de réduire la surpopulation dans ses prisons, où ont eu lieu des mutineries parfois meurtrières suscitées par la crainte de la contamination au coronavirus, a annoncé le gouvernement dimanche.
Par  Ouest-France avec AFP