Coup d’envoi en Afrique du Sud des essais d’un candidat vaccin contre le Covid-19

Le pays, qui est le plus touché du continent, a passé la barre des 100 000 cas de contamination au
coronavirus et plus de 2 000 décès.
L’Afrique du Sud va lancer cette semaine le premier essai clinique d’un vaccin contre le coronavirus organisé sur le continent, a annoncé, mardi 23 juin, l’université du Witwatersrand à Johannesburg.
Ce vaccin, désigné sous le nom de ChAdOx1 nCoV-19, a été développé par le Jenner Institute de l’université d’Oxford et est déjà en phase de test au Royaume-Uni, où plus de 4 000 personnes doivent y participer.

En Afrique du Sud, quelque 2 000 personnes ont été enrôlées dans cet essai, dont 50 atteintes du virus VIH.
« Nous avons commencé à sélectionner les participants (...) la semaine dernière et les premiers seront vaccinés cette semaine », a déclaré mardi le professeur Shabir Madhi, de l’université du Witwatersrand, en charge de l’essai.

Hiver austral

Le nombre de cas d’infections par le coronavirus a dépassé lundi la barre des 100 000, pour près de 2 000 morts, en Afrique du Sud, le pays d’Afrique subsaharienne le plus touché par la crise sanitaire mondiale.
Le président Cyril Ramaphosa a imposé fin mars un confinement très strict à sa population, avant de le lever progressivement pour éviter l’asphyxie de l’économie.

« Alors que nous entrons dans l’hiver (austral) et que la pression sur les hôpitaux publics s’accroît, nous avons plus que jamais besoin d’un vaccin contre le Covid-19 », a estimé le Pr Madhi.
Les autorités sanitaires sud-africaines attendent également beaucoup de la dexaméthasone, un puissant stéroïde qui s’est révélé efficace pour traiter les malades les plus gravement atteints par le Covid-19.
Le géant sud-africain de la pharmacie Aspen Pharmacare qui le fabrique s’est dit prêt à augmenter sa production.
Par Le Monde avec AFP