Covid-19 : où en est-on dans la course au vaccin ?

La fabrication d'un vaccin nécessite plusieurs phases de recherches et de tests. Ainsi, son
développement peut durer plus de dix ans. Néanmoins, en contexte de pandémie, celui du Covid-19 pourrait être bien plus rapide.
A  la date du 22 juin, seul un laboratoire est à la phase III de la fabrication, qui consiste à étendre les essais à des groupes de plusieurs milliers d'individus pour collecter des données cruciales afin d'obtenir l'autorisation de mise sur le marché, selon Statista qui s'appuie sur les données du site d'informations sur le développement des vaccins pour le Covid-19, covidvax. Ce laboratoire appartient à la société britannico-suédoise AstraZeneca, qui coopère avec l'université d'Oxford.
Si la phase III est validée, toutes les informations recueillies lors des tests et de l'étude du candidat-vaccin seront ensuite déposées auprès des autorités réglementaires, indique covidvax. Après l'approbation de celles-ci, le vaccin pourrait enfin être commercialisé. «Si tout se passe bien, nous aurons les résultats des essais cliniques en août/septembre. Nous assurons la production en parallèle donc nous serons en mesure de livrer des doses à partir d'octobre», a indiqué Pascal Soriot, PDG français du groupe phamaceutique anglo-suédois à la radio belge Bel RTL.

D'autres entreprises suivent

Huit laboratoires sont actuellement à la phase II. Celle-ci correspond à la poursuite des recherches de la première phase dans le but d'établir le dosage optimal et de confirmer la durabilité de la protection.
Près du double de laboratoires en sont encore à la phase I, la première des trois phases des essais sur l'homme. Elle vise à démontrer l'innocuité du vaccin et à vérifier la réponse uminitaire induite. Parmi les 14 laboratoires à ce stade : l'entreprise française Sanofi.
Enfin, 38 laboratoires sont aux tests précliniques initiaux, où les chercheurs étudient et testent, en laboratoire puis sur des animaux, si l'altération de l'antigène maintient sa capacité à produire correctement des anticorps. Les adjuvants sont également étudiés lors de cette phase.
Camille Moretti
Par CNEWS