Covid-19 : un premier vaccin testé avec succès

Un volontaire en bonne santé a reçu une dose du vaccin contre la Covid-19. Les résultats sont encourageants et d’autres essais devraient rapidement suivre.

La recherche avance pour tenter de trouver un vaccin contre le nouveau coronavirus. À Londres, au sein de l’Imperial College, une équipe de scientifiques œuvre pour mettre au point un vaccin efficace. Et ils semblent en bonne voie pour y parvenir. Selon l’équipe clinique, le premier volontaire sain qui a reçu la dose du vaccin est actuellement en bonne santé. L’identité de ce dernier est tenue secrète. “Nous avons franchi une étape importante dans cette étude révolutionnaire”, a annoncé Katrina Pollock du Département des maladies infectieuses et auteure principale de l'étude.

Grâce à cet essai, les chercheurs ont pu s’assurer que le vaccin n’avait pas d’effets indésirables. “Nous sommes maintenant prêts à tester le vaccin dans la phase d'évaluation des doses avant de passer à l'évaluation en plus grand nombre”, a déclaré Katrina Pollock. Le vaccin s’est révélé sûr pour le volontaire et a émis des signes encourageants d’une réponse immunitaire efficace. “Nous attendons maintenant avec impatience un recrutement rapide pour le procès afin que nous puissions évaluer à la fois la sécurité du vaccin et sa capacité à produire des anticorps neutralisants qui indiqueraient une réponse efficace contre COVID-19. Je me réjouis de nos progrès dans les mois à venir”, a détaillé le professeur Robin Shattock du Département des maladies infectieuses de l'Imperial College et qui dirige les travaux.

300 participants à l’étude

Comment fonctionne le stade initial de cet essai ? Comme le détaille l’Imperial College, “15 volontaires sains reçoivent le vaccin - en commençant par une faible dose et en augmentant à des doses de plus en plus élevées pour les volontaires ultérieurs - afin d'évaluer la sécurité et de trouver la posologie optimale”. Dans les prochaines semaines, 300 participants en bonne santé devraient recevoir deux doses du vaccin. Si le vaccin est sûr et présente une réponse immunitaire prometteuse chez l'homme, des essais plus importants se dérouleront plus tard dans l’année. Pour le moment, le premier volontaire a reçu une première dose du vaccin puis une deuxième dose de rappel dans les quatre semaines. D’autres volontaires devraient suivre dans les prochaines semaines afin de déterminer l’efficacité du vaccin et la production des anticorps contre la Covid-19. “Ces essais sur l'homme contribueront aux efforts mondiaux pour trouver un vaccin, qui est notre meilleur espoir pour prévenir le COVID-19 et permettre à la vie de revenir à la normale”, espère la professeure Fiona Watt, présidente exécutive du Medical Research Council, qui a contribué au financement de cet essai.