La Chine va alléger la dette de certains pays africains (Télévision d'Etat)


Le président Xi Jinping a annoncé qu’il exempterait certains pays africains du remboursement des
prêts concessionnels dont l’échéance est initialement prévue en 2020. La mesure vise à aider le continent à faire face aux contrecoups économiques de la pandémie de COVID-19.
La Chine va alléger la dette de certains pays africains. C’est ce qu’a rapporté la CGTN, la télévision publique chinoise, citant un discours du président Xi Jinping (photo).
La mesure qui s’inscrit dans le cadre du forum de coopération Chine-Afrique va concerner les prêts concessionnels accordés à certains pays africains et prévus pour être remboursés en 2020.
Cette nouvelle annonce intervient après un plaidoyer de plusieurs pays africains en faveur d’une annulation de leur dette extérieure afin de dégager des ressources financières immédiates pour faire face aux contrecoups économiques de la pandémie de COVID-19.  Avec une dette estimée à 145 milliards $ dont 8 milliards $ doivent être payés cette année par les pays africains, la Chine constitue le plus gros créancier de l’Afrique.  
« Pour les pays africains qui sont les plus touchés par le coronavirus et qui subissent de fortes pressions financières, la Chine travaillera avec la communauté mondiale pour leur apporter un soutien accru, par exemple en prolongeant la période de suspension de la dette afin de les aider à surmonter les difficultés actuelles. », a déclaré le président Xi Jinping. Et d’ajouter : « nous encourageons les institutions financières chinoises à répondre à l'initiative de suspension du service de la dette (DSSI) du G20 et à tenir des consultations amicales avec les pays africains, selon les principes du marché afin d'élaborer des arrangements pour les prêts commerciaux avec des garanties souveraines ».
Moutiou Adjibi Nourou
Par Agence Ecofin