La police italienne s'attaque à la mafia dans les exploitations agricoles

Dans le sud de l’Italie, plus de 300 policiers et carabiniers ont été déployés ce mercredi 10 juin dans
les provinces de Cosenza en Calabre, et de Matera, en Basilicate, pour mener une vaste opération contre l’exploitation d’ouvriers agricoles saisonniers illégaux.
Quatorze entreprises agricoles, dont 12 en Calabre, ont été saisies. Et soixante personnes ont été interpellées. Elles sont soupçonnées d’appartenir à des groupes mafieux favorisant l’immigration clandestine et exploitant des migrants. Parmi eux, des Africains mais aussi des ressortissants de pays de l’Est.
Pour lutter contre ce phénomène récurrent, le gouvernement a décidé de régulariser entre le 5 juin et le 15 juillet des clandestins travaillant dans l’agriculture et le secteur de l’aide à domicile. Mais cette initiative, permettant d’obtenir un titre de séjour de six mois, peine à décoller. Seules 9 500 demandes ont été présentées alors que la régularisation concernerait environ 200 000 travailleurs.
Les patrons semblent réticents à faire émerger leurs employés non déclarés. Ils doivent payer 500 euros pour chaque régularisation. Et devront verser à l’État une autre contribution dont le montant n’a pas encore été déterminé.
Anne le Nir
Par RFI