L’âge de Donald Trump fait de nouveau débat le jour de son anniversaire

La présence de Donald Trump à l'académie de West Point a fait parler, mais pas pour son discours
Un anniversaire moins festif que prévu ? Donald Trump fête ses 74 ans ce 14 juin, alors que son âge
est justement devenu un sujet qui interpelle les observateurs politiques depuis son discours prononcé la veille à l'académie militaire de West Point.
En effet, le président américain a montré une certaine difficulté à descendre une rampe à la fin de sa prise de parole. Ce problème de mobilité a été l'un des signaux qui ont alerté les internautes, se demandant si le pensionnaire de la Maison Blanche est en aussi bonne forme qu'il le dit. Ce dernier s'est pourtant justifié sur Twitter pour expliquer la scène : «la rampe que j'ai descendue après mon discours était très longue et raide, n'avait pas de balustrade et surtout, était très glissante. La dernière chose que j'allais faire était de "tomber" pour que les Fake News se moquent de moi». 
Une réponse qui n'aura pas convaincu tout le monde, d'autant que ce n'est pas le seul moment qui a interpellé pendant le discours. Lorsque Donald Trump a bu un verre d'eau, il a été visiblement contraint d'utiliser son bras gauche pour porter le verre, en plus de son bras droit. Difficile de tirer quoi que ce soit de cette scène très courte, mais ses adversaires politiques n'ont pas hésité à la partager, comme une preuve de sa vieillesse. 

La question du vice-président

Il faut dire que l'élection présidentielle du 3 novembre bat tous les records en terme d'âge. En 2016, Donald Trump était à 70 ans le plus vieil homme politique à remporter un premier mandat de président dans le pays. S'il gagnait une deuxième fois dans quelques mois, il battrait également Ronald Reagan comme le plus vieux à quitter le bureau ovale, puisque celui-ci avait 77 ans à la fin de son second mandat. Joe Biden n'est pas en reste car en cas de victoire, il battrait ces deux records d'un coup, en débutant sa présidence à l'âge de 78 ans. Pour rassurer ses électeurs, il a expliqué qu'il ne réaliserait qu'un seul mandat. 
C'est également la question de l'âge qui fait que le choix du vice-président est à ce point scruté. Car en cas de décès prématuré, c'est celui-ci qui prend la place du chef d'Etat. Donald Trump devrait conserver Mike Pence si l'on en croit ses déclarations sur le sujet, mais la question est encore ouverte pour Joe Biden. Celui-ci a assuré qu'il arrêterait son choix sur une femme, qui devrait être jeune pour contrebalancer son propre âge. Le nom n'a pas encore été dévoilé, mais il est très probable que celle qui l'accompagnera sur le ticket soit une Noire américaine au vu du climat actuel dans le pays. Joe Biden est très apprécié par les communautés noires, et ce choix pourrait entériner leur soutien en vue de la présidentielle. 
Par CNEWS