Les professions les plus demandées au Canada pour 2017-2026

Dans notre précédente publication, nous avons abordé les perspectives du marché de travail au
Canada pour les dix prochaines (2017-2026).
Même si le marché du travail évolue très rapidement, nous pouvons le qualifier de solide et certain. Pour rappel, le Canada a été l’un des rares pays dans le G8 à n’avoir pas été très impacté par la grande crise financière de 2008: c’est un marché en pleine croissance.
Aujourd’hui, nous vous fournirons selon le rapport du gouvernement fédéral, les 10 professions et secteurs qui devraient connaître les croissances de l’emploi les plus rapides de 2017 à 2026. Les raisons de cette croissance étant déjà exposé dans la publication dernière.
Voici les groupes de professions qui auront une croissance[1]:
  • Personnel professionnel des soins de santé (sauf soins infirmiers)
  • Personnel professionnel en soins infirmiers
  • Personnel de soutien des services de santé
  • Personnel para professionnel des services juridiques, sociaux, communautaires et de l’enseignement
  • Personnel technique des soins de santé
  • Personnel professionnel des sciences naturelles et appliquées
  • Personnel professionnel en gestion des affaires et en finance
  • Personnel professionnel du droit et des services gouvernementaux, sociaux et communautaires
Avec ces groupes, on retrouve 10 professions qui devraient également connaître une forte croissance :
  • Médecins spécialistes
  • Omnipraticiens/omnipraticiennes et médecins en médecine familiale
  • Analystes de bases de données et administrateurs/administratrices de données
  • Praticiens/praticiennes des médecines douces ; Massothérapeutes ; Autre personnel technique en thérapie et en diagnostic
  • Gestionnaires des systèmes informatiques
  • Physiothérapeutes
  • Aides-infirmiers/aides-infirmières, aides-soignants/aides-soignantes et préposés/préposées aux bénéficiaires ; Autre personnel de soutien des services de santé
  • Coordonnateurs/coordonnatrices et superviseurs/superviseures des soins infirmiers
  • Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/infirmières psychiatriques autorisées
  • Optométristes, chiropraticiens/chiropraticiennes et autres professionnels/professionnelles en diagnostic et en traitement de la santé
En regardant de plus près, nous pouvons constater que le secteur de la santé arrive en premier avec huit des dix professions, suivi du secteur des technologies de l’information.
Cette belle croissance n’entraîne donc un déséquilibre entre la demande et l’offre d’emploi : d’où une pénurie de main d’œuvre qui est prévue pour la période de 2017 à 2026. La plupart seront des secteurs en manque de professionnels qualifiés, qui ont fait des études universitaire et collégiale. Le vieillissement de la population et les départs à la retraite, auront aussi un impact. 

Développeuses en médias interactifs
Voici une liste de profession en pénurie de main d’œuvre dans différents secteurs[2]:
Sciences naturelles et appliquées et domaines apparentés: Ingénieurs/ingénieures en aérospatiale; Autres ingénieurs/ingénieures, Mathématiciens/mathématiciennes, statisticiens/statisticiennes et actuaires, Analystes et consultants/consultantes en informatique, Analystes de bases de données et administrateurs/administratrices de données, Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel, Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs, Technologues et techniciens/techniciennes en génie mécanique, Technologues et techniciens/techniciennes en génie industriel et en génie de fabrication, Officiers/officières et contrôleurs/contrôleuses des services de transport 

Secteur de la santé:  Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/infirmières psychiatriques autorisées,  Médecins spécialistes, Omnipraticiens/omnipraticiennes et médecins en médecine familiale, Dentistes, Optométristes, chiropraticiens/chiropraticiennes et autres professionnels/professionnelles en diagnostic et en traitement de la santé, Audiologistes et orthophonistes, Physiothérapeutes, Ergothérapeutes & Autres professionnels/professionnelles en thérapie et en diagnostic, Inhalothérapeutes, perfusionnistes cardiovasculaires et technologues cardiopulmonaires & Technologues en radiation médicale & Technologues en échographie, Opticiens/opticiennes d’ordonnances, Praticiens/praticiennes des médecines douces & Autre personnel technique en thérapie et en diagnostic, Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires
Sciences sociales, enseignement, administration publique et religion : Psychologues
Arts, culture et loisirs : Designers graphiques et illustrateurs/illustratrices, Designers d’intérieur et décorateurs/décoratrices d’intérieur
Métiers, transport et machinerie : Conducteurs/conductrices de camions de transport
Avec ces résultats, l’on pourrait dire que cette étude nous conforte encore à l’idée de savoir que l’immigration a encore de beaux jours au Canada car la demande en main d’œuvre qualifiés reste toujours élevée.
Pour réussir votre intégration, ayez toujours à l’esprit les objectifs que vous vous êtes fixé en entamant le processus de votre immigration. Essayez de les adapter à votre réalité sur le terrain : il faut savoir le modeler.

Par exemple, lorsqu’à votre arrivée au Canada, vous éprouvez de la difficulté à décrocher un emploi dans votre domaine, jetez un regard dans les professions en demande : apprenez les connaitre, savoir les compétences et les formations exigés, les régions et villes où leur demande est plus accrue. Très souvent, avec des formations de courte durée, vous pourriez réussir à décrocher un emploi qui vous permettra de vous réaliser pleinement au Canada.
N’hésitez pas à vous investir fortement pour votre réussite professionnelle. Comme le dit l’adage : « on attire à soi que ce l’on désire »
Comme vous pouvez le constater, il existe au Canada, une réelle possibilité de trouver l’emploi ou le métier de vos rêves .
N’ayez donc pas peur de rêver grand et foncez : au bout de l’effort se trouve la récompense.

[1]Gouvernement du Canada. « Système de projection des professions au Canada (SPPC) », La demande de main d’œuvre (2017-2026), [En ligne], mis à jour le 3 octobre 2017. [http://occupations.esdc.gc.ca/sppc-cops/l.3bd.2t.1ilshtml@-fra.jsp?lid=17&fid=1&lang=fr] (Consulté le 31 octobre 2019).
[2]Gouvernement du Canada. « Système de projection des professions au Canada (SPPC) », Déséquilibres entre la demande et l’offre de main-d’oeuvre (2017-2026), [En ligne], mis à jour le 3 octobre 2017. [http://occupations.esdc.gc.ca/sppc-cops/l.3bd.2t.1ilshtml@-fra.jsp?lid=17&fid=1&lang=fr] (Consulté le 04 novembre 2019).