NBA: Une reprise en danger avec l’explosion des cas aux USA

LeBron James
Les chiffres liés à la propagation du Covid-19 aux Etats-Unis sont alarmants. Adam Silver, le
grand patron de la NBA, a reconnu que si le nombre de cas au sein de la Ligue continuait d'augmenter, la saison pourrait ne pas reprendre.
L'explosion des cas de Covid-19 aux Etats-Unis, notamment dans le Sud du pays et donc en Floride, met en péril la reprise de la NBA. La saison doit reprendre le 30 juillet à Disney Wolrd avec 22 équipes concernées. Mais rien n'est simple. Avec 40 000 nouveaux cas dans le pays sur la seule journée de vendredi, +28% en Floride, il est désormais impossible de ne pas prendre en considération l'inquiétude générale. "Si nous devions avoir une propagation importante du coronavirus dans notre communauté, cela pourrait finalement nous conduire à arrêter", a déclaré Adam Silver, le patron de la NBA, cité par ESPN. Dans les faits, il n'a cependant pas souhaité en rajouter, arguant que la "bulle floridienne" avait été conçue pour protéger au maximum toutes les équipes. En ce sens, les employés de Disney World qui seront en contacts avec les joueurs ou les staffs seront testés, tout comme les joueurs une fois sur place. De même, des tests ont été imposés aux joueurs. Et ça n'est pas sans incidence puisque 16 joueurs ont été testés positifs, sur un groupe de 302. Cela induit d'évidentes questions. Que faire si une star, type LeBron James subissait un test positif ? Adam Silver n'a pas hésité à confirmer que dans tous les cas, une mise en quarantaine serait imposée et toutes les personnes en contacts à nouveau testée. Les franchises concernées devraient alors composer sans un élément majeur pendant au moins douze jours.
Par Sports.fr