Philippines: pas d'école tant qu'il n'y aura pas de vaccin contre le Covid-19


Des millions d’enfants philippins pourraient ne pas reprendre le chemin de l’école à la rentrée prévue
le 24 août. En cause : la décision du président Rodrigo Duterte d’empêcher le retour des élèves dans les écoles jusqu’à ce qu’un vaccin contre le coronavirus ne soit disponible sur le marché.
Plus de 25 millions d’élèves sont concernés par cette mesure, pas d’écoles sans vaccin. Le risque encourus par les enfants est trop grand, estime le président Duterte. Le ministère de l’Education préconise donc un enseignement à distance.
Une solution difficile à mettre en place aux Philippines, selon Ernesto Almocera, porte-parole de l’ONG Plan International. « Cette directive du président de suspendre les classes du CP à la terminale nous inquiète. En particulier car le débit internet est très faible, voire même inexistant dans certaines îles et provinces isolées. C'est un obstacle pour l’enseignement à distance. Aussi de nombreux enseignants ne sont pas vraiment formés pour donner les cours via internet. Et l’ordinateur reste un outil inaccessible pour de nombreux parents. La reprise des cours à distance est prévue à la fin août, ce qui laisse trop peu de temps à la préparation. Le ministère de l’Éducation et le gouvernement devraient proposer au corps enseignant des méthodes pour pouvoir enseigner à distance et le gouvernement devrait investir davantage dans des ordinateurs ou des tablettes qu’il mettra à la disposition des lycéens et des élèves ».
Même si une centaine d’équipes de chercheurs planchent actuellement sur la mise au point d’un vaccin contre le coronavirus, il est encore trop tôt pour savoir quand il sera disponible et distribué à grande échelle.
Par RFI