Trump visite une usine de tests au coronavirus sans masque, la production détruite

Trump visite une usine de tests au coronavirus sans masque le 5 juin 2020, la production du jour 

Les écouvillons nécessaires pour détecter le Covid-19 qui ont été produits pendant cette opération photo vont être détruits.

ÉTATS-UNIS - Une opération photo pour le moins contre-productive. Une usine américaine qui aide à fabriquer des tests de dépistage au coronavirus a expliqué que sa production serait détruite après une visite de Donald Trump.
En déplacement dans le l’État du Maine ce vendredi 5 juin pour parler pêche, en menaçant l’Union européenne et la Chine de nouvelles taxes et en signant un décret annulant des restrictions à la pêche décidées sous Barack Obama, le président a opté pour un bref détour par Puritan Medical Products.
L’entreprise, qui produit les écouvillons des tests pour détecter les infections au Covid-19, a fait faire un tour des lieux à Trump qui, une fois de plus, ne portait pas de masque.
Comme vous pouvez le voir sur la vidéo de l’Associated Press ci-dessous, le dirigeant s’est approché des employés -eux équipés de gants, blouses, masques et charlottes-, et a discuté avec certains portant des t-shirts pro-Trump. Avant d’attraper un écouvillon et de le porter à son visage sans protection. “Made in the USA”, fabriqués aux États-Unis, s’est-il félicité.

Contactée par USA TODAY, Puritan Medical Products a annoncé qu’elle jettera tous les bâtonnets produits pendant cette visite. “La production était très limitée (vendredi) et les machines n’ont tourné que pendant la visite du président”, a expliqué une porte-parole de l’entreprise auprès du quotidien avant d’assurer que “les écouvillons produits pendant cette période seront détruits”.

 L’usine n’a pas précisé combien de ces grands cotons-tiges nécessaires aux prélèvements iraient ainsi à la poubelle, mais la nouvelle s’est rapidement répandue et a été largement critiquée sur les réseaux sociaux.
Comme le rappelle notamment USA TODAY, encore un tiers des maisons de retraite de cet État du nord-est n’avaient pas assez de tests au mois de mai. La pénurie de ces écouvillons spécifiques est en plus de cela l’une des raisons pour lesquelles les États-Unis ont eu du mal à déployer des tests à grande échelle.
Puritan Medical Products, où s’est organisé la visite de ce vendredi, est l’une des deux seules entreprises américaines à les fabriquer et a reçu plusieurs millions de dollars de la part du gouvernement pour doubler sa production