EXCLUSIF: LE GOUVERNEMENT CAMEROUNAIS NÉGOCIE UN CESSEZ-LE-FEU AVEC LES SÉPARATISTES AMBAZONIENS

Sisiku Ayuk Tabe, président éphémère de la République d’Ambazonie.
Suite à la demande pressante du conseil de sécurité des Nations-Unies qui a clairement appelé à un
cessez-le-feu dans tous les foyers de tensions dans le monde et par ricochet au Cameroun au moins pour une durée de trois mois, le président Paul BIYA a instruit à ses collaborateurs de mener une discussion avec les séparatistes ambazoniens afin d'aboutir à un retour au calme.
C'est dans cette optique que les leaders anglophones en détention dans les prisons centrale et principale de Kondengui ont été extraits hier dans l'après midi pour discuter. Ainsi, le principal leader des ambazoniens SISIKU Ayuk TABE, Me SHUFAI Blaise, Me EYAMBE, Prof AWASUN, Mancho Bibixy, TSI Conrad, PENN Terence, NGOME Richard et Bush HUNTER ont été sortis de leurs geôles pour le tribunal militaire de Yaoundé à la rencontre de plusieurs officiels Camerounais pour la circonstance, nous rapporte une source très digne de foi. Parmi les autorités camerounaises présentes à cette rencontre, le Directeur des renseignements Généraux, Mr EKO EKO, le lieutenant-colonel Jacques Boudoin MISSE NJONE, juge d'instruction qui a remplacé en février 2019 le Colonel MEM Michel qui intervenait dans le dossier des prisonniers anglophones et de hauts cadres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun. Il avait été affecté à Buea. Il y'a eu également dans cette rencontre une délégation de 07 personnes.
Durant les négociations, SISIKU Ayuk TABE et son équipe ont posé 4 conditions, notamment, ajoute notre source :
- L'amnistie générale par décret;
- La déclaration par Mr BIYA d'un cessez-le-feu avec retrait de l'armée de la région;
- La libération de tous les prisonniers ambazoniens, avec en dernier les responsables et en tout dernier SISIKU Ayuk TABE;
- La poursuite des discussions sur l'avenir de l'ambazonie mais à l'étranger.
La même source nous indique que les discussions se sont achevés aux environs de 20h. Plusieurs photos et sons ont été pris à la demande du président de la République pour se rassurer de l'effectivité de cette discussion.
LES PROCHAINS JOURS NOUS DIRONS D'AVANTAGE SUR LES RETOMBÉES DE CETTE RÉUNION
Par Manu NGUEA pour #LeTgvdeLinfo