Kanye West et Kim Kardashian bientôt divorcés ? L'annonce choc du rappeur sur Twitter

Kanye West et Kim Kardashian bientôt divorcés ? L'annonce choc du rappeur sur Twitter 
La situation serait-elle tendue entre Kanye West et Kim Kardashian ? Depuis que le rappeur a
révélé lors d'un meeting avoir demandé à sa femme de ne pas avorter de leur fille North, cette dernière serait "furieuse". Alors qu'elle aurait tenté de le faire interner, le chanteur a posté une série de nouveaux tweets mardi 21 juillet dans laquelle il a annoncé vouloir divorcer.
Dimanche 19 juillet, Kanye West a organisé un meeting dans l'État du Wyoming dans le cadre de sa candidature aux élections présidentielles aux États-Unis. Son discours n'a pas manqué de faire le buzz dans les médias. En plus d'être apparu sur scène vêtu d'un gilet par balles, l'artiste de 43 ans a littéralement fondu en larmes en expliquant qu'il a voulu que sa femme, Kim Kardashian, avorte de leur premier enfant, North West. "Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m'a sauvé la vie. Il n'y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé", lançait-il avant de scander : "J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille !"
Une séquence qui a largement circulé sur la Toile, mais qui n'a visiblement pas plu à Kim Kardashian. Selon US Weekly, la star serait "furieuse" contre Kanye West. "Kim est choquée de ce qu'a dit Kanye à propos de l'avortement de North. Elle est furieuse qu'il ait partagé quelque chose de si privé", a confié une source. Et de poursuivre : "Les choses se sont considérablement dégradées entre eux". Les révélations ne se sont pas arrêtées là. En effet, dans une série de tweets qu'il a depuis effacés, Kanye West a accusé sa femme de vouloir le faire interner. "Kim a pris un vol pour le Wyoming avec un médecin pour me faire enfermer comme dans le film 'Get Out' parce que j'ai pleuré sur le fait d'avoir sauvé ma famille", a-t-il posté.

Une infidélité remise sur le tapis ?

Mardi 21 juillet, Kanye West a fait son retour sur Twitter. Et une fois encore, le rappeur a posté une série de tweets qu'il a ensuite supprimés. Le Daily Mail a réussi à les conserver. Il a commencé par demander à ses fans s'ils souhaitaient le voir continuer sa campagne en tant que candidat à la présidentielle. Puis il a publié un message pour ses enfants. "Même si je ne verrais jamais mes enfants jusqu'à leur 18 ans, North ne sera jamais exploitée par le système de la suprématie des Blancs. Kim a sauvé la vie de mes filles au nom de Jésus (...) Je vivrais pour mes enfants", a-t-il écrit.
Il s'en est ensuite pris à sa femme, Kim Kardashian. "Ils ont essayé de me tomber dessus avec deux médecins", a-t-il commencé. Il a ensuite annoncé vouloir "divorcer de Kim depuis qu'elle a rencontré Meek au Waldorf". Il fait référence à Meek Mill, un rappeur avec qui Kim Kardashian l'aurait trompé. Enfin, il a parlé d'une déclaration que Kris Jenner et Kim Kardashian auraient faite sans son approbation. Et de conclure : "Ce n'est pas ce qu'une femme devrait faire pour la suprématie blanche".
Par Non Stop People TV