La Chine donne son feu vert au vaccin expérimental de BioNTech pour des essais chez l'homme

L’image contient peut-être : 1 personne 
La Chine a approuvé un essai préliminaire chez l'homme du vaccin expérimental contre le Covid-19
de la firme allemande BioNTech.
Un essai préliminaire chez l'homme du vaccin expérimental contre le Covid-19 de la firme allemande BioNTech a été autorisé par la Chine. 
Le vaccin potentiel est l'un des deux candidats les plus avancés sur lesquels BioNTech travaille avec son partenaire Pfizer. Ils ont reçu cette semaine le statut "fast track" de la Food and Drug Administration américaine (FDA), qui vise à accélérer le processus d'examen réglementaire.
Selon le partenaire local de BioNTech, Shanghai Fosun Pharmaceutical, une unité de recherche devrait lancer un essai clinique de phase 1 du BNT162b1 "une fois qu'il sera prêt et dès que possible". L'entreprise pharmaceutique est autorisée à développer et à commercialiser en exclusivité les vaccins contre le Covid-19 développés à l'aide de la technologie ARNm de BioNTech en Chine continentale, à Hong Kong, à Macao et à Taïwan.
Ce vaccin fait partie des 23 candidats au moins qui sont testés sur des humains, alors que l'industrie pharmaceutique s'est lancée dans une course effrénée afin de mettre fin à la pandémie qui a infecté plus de 13 millions de personnes et en a tué plus d'un demi-million.
Fosun Pharma a accepté en mars de débourser jusqu'à 85 millions de dollars (74,55 millions d'euros) de frais de licence pour utiliser la technologie exclusive ARNm de BioNTech et d'investir 43,85 millions d'euros pour une participation dans la firme allemande. 
Par France 24 Avec Reuters