L’Arabie saoudite interdit beIN Sport sur son territoire

L’Arabie saoudite interdit beIN Sport sur son territoire
L’Arabie saoudite a interdit beIN sur son territoire. Prétextant l’abus de position dominante, elle plante
une nouvelle banderille dans le cadre de la guerre l’opposant depuis 3 ans à l’opérateur qatari. Les retombées de cette brouille sont fortement ressenties en Afrique du Nord où beIN est très présent.
En Arabie saoudite, les autorités viennent d’interdire les activités de beIN Sport. La décision, nouvel épisode marquant de l’affrontement entre les deux parties, est consécutive à une procédure récente des autorités saoudiennes. Ces dernières ont scruté l’activité de l’opérateur de télévision payante depuis 2016 et jugé qu’il avait abusé de sa position dominante à plusieurs reprises.
beIN a dénoncé « un simulacre de procédure judiciaire », consécutif au camouflet subi par l’Arabie saoudite après que l’Organisation mondiale du commerce a donné raison au groupe qatari en juin 2020 dans leurs litiges. Il faut rappeler que les relations entre les deux parties sont très tendues depuis 2017 lorsque l’Arabie saoudite avait accusé le Qatar d’être trop proche de l’Iran et de soutenir les islamistes radicaux.
Ce différend a notamment eu des conséquences en Afrique du Nord, un des principaux marchés de beIN, notamment lorsque l’opérateur a décidé de ne plus diffuser le championnat italien de football. beIN protestait ainsi contre la collaboration entre la ligue italienne et l’Arabie saoudite.
Servan Ahougnon
Par Agence Ecofin