Sandy Island, l’île vraiment fantôme qui n’a jamais été retrouvée

 
Îles fascinantes (3/8). Troisième étape de notre voyage sur les îles fascinantes du monde. Sauf qu’il
est très difficile de poser pied sur celle-ci : indiquée sur des cartes marines dès le XIXe siècle, Sandy Island n’a jamais été retrouvée depuis.
Mais où est passée Sandy Island ? Pendant plusieurs décennies, ce mystère a passionné quelques cartographes marins. Parce qu’il y avait bien une île entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie, recensée sur plusieurs cartes marines et le puissant Google Earth. Le problème étant que personne ne la croisait jamais… L’affaire pouvait d’ailleurs potentiellement intéresser notre pays : cette bande de terre était censée se trouver dans les eaux territoriales françaises.
En 2012 encore, personne ne l’a retrouvée
Sauf que cette île n’a jamais existé… ou a disparu, ont prouvé plusieurs explorations successives. En 2008, le service hydrographique et océanographique de la marine française avait déjà conclu à son inexistence. Lors de la dernière expédition en date, en 2012, une équipe de scientifiques australiens a exploré la mer du Corail à bord du RV Southern Surveyor durant 25 jours, rapportait The Sydney Morning Herald, un journal australien.
Les scientifiques effectuaient une mission d’identification des fragments de la croûte continentale australienne submergée. À l’endroit supposé de l’île, ils n’y ont trouvé que… de l’eau. La terre aurait-elle pu être récemment immergée ? Peu probable : ici, la profondeur est… de 1 400 mètres !
Comment cette île s’est-elle retrouvée mentionnée si elle n’existait pas ? Un cartographe malintentionné ? Peu crédible. Un bibliothécaire d’Auckland (Nouvelle-Zélande) a apporté des compléments selon ABC Australia. L’erreur serait due à un baleinier qui naviguait dans ces eaux en 1876. Le navire avait rapporté des récifs dangereux et îlots sablonneux et les avait reproduits avec des pointillés sur une carte. La carte a été reproduite plusieurs fois depuis.
Y avait-il quand même quelque chose à cet endroit-là qui a disparu, comme un ancien récif corallien qui se serait effondré ? Un volcan sous-marin a-t-il pu tromper les satellites en leur indiquant un relief à cet endroit ? Ou est-ce une erreur de localisation de la part de l’équipage ? Le mystère demeure.

 
Sandy Island est une île fantôme entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie. (Google Maps)
Qui veut aller au Nouveau-Groenland ?
L’île fantôme de Sandy Island n’est pas un cas unique sur la planète. Certains signalements d’îles restent mystérieux. Au large du Chili, l’île Podesta aurait ainsi été découverte par le capitaine… Pinocchio (ce qui n’inspire pas particulièrement confiance !), mais personne ne l’a jamais revue !
Le Nouveau-Groenland méridional avait lui été repéré par le capitaine Benjhamin Morrell en 1823. Il indiquait avoir longé les côtes durant 480 kilomètres dans la mer de Weddell (Antarctique)… Mauvais calculs, confusion avec des icebergs, tromperie intentionnelle (le capitaine était réputé pour être « le plus grand menteur de l’océan Austral ») ? Au début du XXe siècle, deux expéditions conclurent à l’inexistence de cette île.